Nous conduisons une opération de maintenance sur notre site durant laquelle vous pourriez subir de petites interruptions de service passagères. Nous vous remercions de votre patience.

Décollecte record des fonds ouverts en Europe

Alors que les marchés plongent au milieu de la pandémie de coronavirus en mars, les investisseurs européens cherchent refuge dans des refuges.

Morningstar 22.04.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Etf koersenbord

Les investisseurs ont réagi à la propagation du coronavirus avec une certaine lenteur en février 2020, mais ce dernier a ravagé le marché européen des fonds en mars.

Selon les estimations des flux de collecte de Morningstar, les fonds à long terme domiciliés en Europe ont enregistré des sorties record de 246 milliards d'euros au cours du mois, montant qui éclipse même le mois le plus sombre de la crise financière de 2007-2009, lorsque 108 milliards d'euros étaient sortis en octobre 2008.

Les fonds obligataires ont perdu 140 milliards d'euros, un niveau sans précédent. À titre de comparaison, le précédent record mensuel de sorties était en octobre 2008, lorsque les investisseurs avaient retiré 54 milliards d'euros de fonds obligataires.

La décollecte était une image miroir de la chasse apparemment sans fin au rendement dans l'ère post-crise financière, qui avait alimenté des fonds axés sur les parties les plus risquées des marchés obligataires mondiaux. Les sorties de capitaux les plus élevées ont concerné les fonds d'obligations flexibles, les fonds d'obligations des marchés émergents et les fonds d'obligations d'entreprises en euros.

Les fonds d'actions ont enregistré des sorties de capitaux de 56 milliards d'euros, un nouveau record par rapport au précédent record de janvier 2008, lorsque les investisseurs avaient retiré 46 milliards d'euros de fonds d'actions domiciliés en Europe.

Les fonds mixtes mondiaux à grande capitalisation ont subi le poids de la sortie, suivis par les fonds mixtes américains à grande capitalisation et les fonds d'actions mondiaux des marchés émergents.

Un examen plus attentif du calendrier intra-mois des investisseurs dans les fonds d'actions révèle que le gros des sorties s'est produit entre les semaines se terminant le 13 mars et le 20 mars, lorsque les marchés actions ont atteint leur point bas par rapport au plus haut du 19 février.

Lors du rebond du marché qui a suivi, les flux vers les fonds d'actions ont été positifs mais réduits à un filet, ce qui suggère que les pertes pour les investisseurs des fonds d'actions étaient réelles.

Les fonds d’allocation ont enregistré des sorties de 26 milliards d'euros, ce qui a éclipsé les remboursements subis par les fonds d’allocation mixtes en mai 2009, lorsque les sorties de fonds s'élevaient à 16 milliards d'euros.

Il en va de même pour les produits alternatifs, dont les investisseurs ont retiré 23 milliards d'euros. En octobre 2008, le plus bas précédent, les investisseurs ont retiré 12,7 milliards d'euros de ces fonds spéculatifs réglementés.

Les fonds du marché monétaire n'étaient pas les produits de choix pour les investisseurs. Ces véhicules à court terme, généralement recherchés dans un environnement à risque, ont perdu 41 milliards d'euros, ce qui suggère que les investisseurs ont couvert leurs paris en dehors des véhicules du fonds en accumulant des liquidités dans leurs comptes bancaires.

Les fonds de matières premières ont été la seule catégorie large à inverser la tendance, grâce à la forte demande de produits aurifères.

Outre ces sorties importantes, l'industrie européenne des fonds a été frappée par des dépréciations de marché qui se sont traduites par une baisse des actifs de près de 1 000 milliards d'euros pour les fonds à long terme.

Au 31 mars, les actifs sous gestion sont tombés à 8.214 milliards d'euros, contre 9.490 milliards un mois plus tôt. En incluant les fonds du marché monétaire, les actifs sont passés de 10.836 milliards au 29 février à 9.509 milliards d'euros fin mars.

 


 

Cette analyse a été réalisée avec la plate-forme professionnelle Morningstar Direct. Cliquez ici pour en savoir plus.

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

 

MOTS-CLEFS
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Morningstar