Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Ces entreprises de qualité, toujours sous-évaluées, résistent

Disposer d’un rempart concurrentiel élevé peut aider à protéger partiellement des phases de forte baisse sur les marchés.

Jocelyn Jovène 01.04.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Nous avons déjà observé qu’un certain nombre de secteurs d’activité en Europe ont fait preuve d’une relative résistance dans le krach boursier provoqué par la mondialisation du coronavirus.

Dans cet article, nous regardons plus en détail quelles entreprises de qualité, en particulier celles qui disposent d’un rempart concurrentiel élevé (« Wide Moat »), se traitent toujours avec une décote de valorisation par rapport à leur valeur intrinsèque, mais ont baissé moins que le marché.

Nous sommes partis d’un indice large – l’indice Morningstar Europe – composé de 1.519 sociétés cotées, représentant une capitalisation boursière cumulée de 11.302 milliards d’euros. Nous avons ensuite opéré une sélection à partir de critères de valorisation, de performance relative par rapport à l’indice depuis le 1er janvier (-23,7% au 31 mars), de valorisation et de place boursière (exclusion des sociétés cotées en Russie).

L’attribution d’une note « Wide Moat » est soit le fait de nos analystes actions, soit le fait de la recherche quantitative Morningstar. En conséquence, 7 valeurs sur les 24 retenues ne sont pas suivies par nos analystes (Neste, Tryg, Investment AB, Temenos, Rentokil Initial, Ferrovial, Homeserve, Nemetschek) mais disposent d’un rempart concurrentiel étendu.

La liste des 24 valeurs sélectionnées fait apparaître un certain nombre de biais sectoriels en phase avec les performances relevées auparavant : le secteur de la santé est sur-représenté (55% de la capitalisation boursière cumulée de la sélection contre 16% pour le marché européen), suivi par la consommation défensive (25% contre 14%) et l’industrie (13% contre 12%).

Pondération sectorielle : sélection et indice Morningstar Europe

Undervalued quality stocks sector distribution 20200331

Morningstar Europe Sectors 20200331

Source : Morningstar Direct, données au 31 mars 2020

Ces entreprises de qualité ont moins baissé que le marché, ce qui signifie que les décotes de valorisation sont dans l’ensemble modérée. Quelques exceptions toutefois pour des valeurs telles que Sanofi (décote de 22%), British American Tobacco (39%), ABB (19%), Roche (18%), Novartis (15%), Unilever (14%) ou Schneider Electric (13%).

Liste des valeurs de qualité sous-évaluées et qui ont relativement résisté à la baisse des marchés

Undervalued quality stocks 20200331

Source : Morningstar Direct, données au 31 mars 2020

 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.