Bienvenue sur le nouveau site morningstar.fr! Apprenez-en davantage sur les changements et les nouvelles fonctionnalités qui vous conduiront à votre réussite financière. X

Fiat Chrysler : Après Renault, Peugeot

Les investisseurs feraient mieux de s’exposer à cette possible transaction à travers Fiat Chrysler plutôt que Peugeot.

Richard Hilgert 30.10.2019

Selon le Wall Street Journal, Fiat Chrysler serait en discussion en vue d’une fusion entre égaux avec Peugeot, deux entreprises sans rempart concurrentiel.

Une fusion entre égaux (50/50) est une des options discutées entre les deux parties, mais l’article de presse évoque des discussions « fluides » ainsi que l’étude d’autres options.

Carlos Tavares, directeur général de Peugeot, deviendrait directeur général du nouvel ensemble tandis que John Elkann, président de Fiat Chrysler, deviendrait président de la nouvelle société.

Cette nouvelle survient cinq mois après l’échec des discussions d’une possible fusion entre Renault et Fiat Chrysler, provoqué par l’interventionnisme de l’Etat français, actionnaire de Renault.

A ce stade, nos estimations de juste valeur de Fiat Chrysler (5 étoiles) et Peugeot (2 étoiles) demeurent inchangées à respectivement 28 et 17 euros par action.

Sur la base d’un fusion entre égaux (parité de une action FCA pour une action Peugeot), l’ensemble aurait une valorisation combinée de 57,8 milliards d’euros, contre une capitalisation boursière de 46 milliards.

Les investisseurs qui n’ont pas encore une action de l’un des deux constructeurs, bénéficieraient davantage s’ils détenaient des actions Fiat Chrysler qui se traite avec une décote de 50% plutôt que des actions Peugeot, qui affichent une prime de 47% sur nos estimations.

Un rapprochement des deux entreprises nous semble une option raisonnable au regard de la concurrence mondiale, de l’intensité capitalistique et des ruptures technologiques (véhicule autonome, électrification du moteur) et environnementales à l’œuvre dans l’industrie.

Sur la base des données 2018, le nouvel ensemble, incluant son partenaire chinois, produirait 8,7 millions de voitures, soit au quatrième rang mondial derrière Volkswagen, Toyota ou l’alliance Renault/Nissan.

En Europe, Fiat Chrysler et Peugeot demeureraient numéro deux du marché avec 2,9 millions d’unités vendues, derrière Volkswagen avec 3,6 millions d’unités.

Mercredi 30 octobre, les cours des deux entreprises s'appréciaient sensiblement à cette nouvelle.

 

© Morningstar, 2019 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Dongfeng Motor Group Co Ltd Class H7,82 HKD-0,76
Fiat Chrysler Automobiles NV14,51 EUR-0,85
Nissan Motor Co Ltd714,20 JPY0,96
Peugeot SA24,01 EUR-0,46
Renault SA46,17 EUR-1,24
Toyota Motor Corp7 500,00 JPY0,00
Volkswagen AG181,50 EUR-0,10

A propos de l'auteur

Richard Hilgert  Richard Hilgert is a securities analyst on the Industrials Team.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar