5 raisons derrière le désamour des investisseurs américains pour les actions européennes

Un biais « value » des indices actions européens, l’exposition aux marchés émergents, le risque politique expliquent pour bonne part la sous-performance par rapport aux actions américaines.

Jocelyn Jovène 14.09.2018
Facebook Twitter LinkedIn

« L’Europe est perçue comme une pari « value » et le sentiment parmi les investisseurs est qu’elle ne surperformera pas tant que le style « value » et les secteurs cycliques ainsi que les financières ne commenceront pas à faire mieux. »

En quelques mots, les stratégistes d’UBS, après une semaine de rencontre avec des investisseurs américains, permettent de comprendre pourquoi les actions européennes sont en retard, voire amplifient leur sous-performance par rapport aux actions américaines.

Depuis le début de l’année, pour un investisseur en euros, les actions européennes (indice Morningstar Europe NR EUR) ont cédé 1,1% quand les actions américaines (Morningstar US Markets TR) ont rapporté 13,5%.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.