Le chiffre d’affaires des CIF augmente à 642 millions

D’après une étude de l’AMF, 88% de la rémunération des CGP est constitué de rétrocessions de droits d’entrée et de frais de gestion annuels.

Valerio Baselli 20.02.2017
Facebook Twitter LinkedIn

Pour la deuxième année consécutive, l'AMF (Autorité des marchés financiers) a publié une analyse détaillée de l'activité des CIF (Conseillers en investissements financiers) en France. Les constats de l’étude sont établis à partir des 4.631 fiches de renseignements annuels des conseillers en investissements financiers retournées à l’AMF en 2016 et qui portaient sur les données d’activités 2015.

Les répondants ont déclaré un chiffre d’affaires total de 2,2 milliards d’euros, au sein duquel 642 millions ont été déclarés au titre de l’activité CIF (soit 29 % de l’activité), marquant une hausse par rapport aux données de l’année précédente (2,1 milliards d’euros, dont 532 millions pour l’activité CIF).

CIF
Source : AMF

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste chez Morningstar Italie.