Richemont : sous-évalué au-delà des difficultés

La génération de trésorerie et les marques demeurent solides, estime Paul Swinand de Morningstar.

Paul Swinand 23.05.2016
Facebook Twitter LinkedIn

En dépit d’un chiffre d’affaires morose (+6% à 11 milliards d’euros, mais en baisse de 1% en organique), Richemont a annoncé une génération de flux de trésorerie opérationnelle supérieure au niveau de l’année dernière, à 2,42 milliards d’euros contre 2,39 milliards. D’autres éléments favorables pour la valorisation du groupe de luxe suisse incluent une moindre charge d’impôts et l’anticipation d’une amélioration du taux de marge brute l’an prochain à 65%.

La société ne communique pas de prévisions de ventes pour l’année, mais les ventes à fin avril ont chuté de 15%. Le profil des consommateurs, notamment des touristes, évolue, avec une hausse de 26% en Chine continentale, et un changement au Japon et en Corée du Sud. Les tendances sont en revanche toujours négatives à Hong-Kong et Macau (30% des ventes), avec une faiblesse en Europe, créant des conditions difficiles à surmonter.

A plus long terme, nous ne pensons pas que les marques du groupe sont affectées. La joaillerie représente une part disproportionnée des profits, alors que ses ventes atteignent 3,9 milliards d’euros, contre 5,1 milliards pour l’horlogerie. Au terme de l’exercice écoulé, les ventes du pôle Joaillerie ont progressé de 17% (8% à changes constants) et l’horlogerie a reculé de 1%. (mais -8% à devises constantes).

A court terme, l’évolution des ventes pourrait encore empirer avant de s’inverser, et avec des tendances touristiques qui pourraient être moins favorables durant la saison estivale, les investisseurs devraient hésiter à s’intéresser au titre.

Mais avec plus de 5 milliards d’euros de trésorerie et un potentiel de génération de cash très significatif, nous pensons que l’histoire du groupe de luxe représente une opportunité d’investissement sur le long terme.

 

© Morningstar, 2016 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Compagnie Financiere Richemont SA Class A143,85 CHF-1,51Rating

A propos de l'auteur

Paul Swinand  Paul Swinand is an equity analyst on the Consumer Team.