3 actions japonaises sous-évaluées

Ces trois sociétés n’ont toutefois pas d’avantage concurrentiel selon les analystes de Morningstar.

Jocelyn Jovène 22.12.2015
Facebook Twitter LinkedIn

Les analystes de Morningstar couvrent actuellement 15 actions cotées sur la Bourse japonaise, lesquelles présentent en moyenne une prime de valorisation de 8% par rapport à leur valeur intrinsèque (cf tableau).

Dans cet univers réduit, quelques titres se traitent encore avec une décote par rapport à leur juste valeur. Il faut toutefois souligner auprès des investisseurs que les trois entreprises en question n’ont pas d’avantage concurrentiel durable selon la méthodologie de Morningstar, ce qui signifie que l’incertitude sur la valeur intrinsèque est relativement importante.

En outre, investir en direct dans des actions étrangères expose au risque de change, sachant que la politique très accommodante de la Banque du Japon a eu tendance à peser sur la valeur du yen, ce qui est toutefois considéré comme un facteur de soutien pour les actions japonaises en général, et pour les valeurs d’exportation en particulier.

Panasonic (3 étoiles, « No Moat »)

Le groupe électronique japonais a affiché des résultats très volatils au cours des derniers trimestres, plutôt décevant au cours du premier trimestre de son exercice fiscal, puis en forte hausse au cours du deuxième. Panasonic vise un chiffre d’affaires de 8 billions (8.000 milliards) de yens en 2015-2016, en hausse de 3,6% avec un résultat opérationnel en progression de 12,6% à 430 milliards de yens.

Les critiques trouvent toutefois que le portefeuille de produits est trop vaste, ce qui a pesé sur la rentabilité du groupe ces dernières années. Le groupe dispose toutefois de positions fortes dans les écrans plats, les capteurs numériques et les batteries électriques, qui devraient l’aider à améliorer sa génération de trésorerie au cours des prochaines années.

Le titre se traite avec une décote de 13% actuellement par rapport à sa valeur intrinsèque, estimée à 1.400 yens par action.

Nippon Steel & Sumitomo Metal Corp (4 étoiles, « No Moat »)

NSSM est le deuxième aciériste au monde, mais comme ses concurrents, il souffre du ralentissement du marché chinois, premier consommateur et aussi premier producteur d’acier au monde. Le groupe est en outre empêtré dans la fusion de Nippon Steel et Sumitomo Metal, pourtant officialisée il y a trois ans. Il s’est toutefois fixé des objectifs ambitieux en matière de réduction des coûts et dispose de capacités de recherche et développement qui le positionne sur les marchés à plus forte valeur ajoutée.

Grandement aidé par la faiblesse du yen, la possibilité pour le groupe d’améliorer durablement sa rentabilité dépendra de l’évolution du pouvoir de négociation sur les prix des groupes miniers vers les aciéristes et d’une plus grande discipline en matière d’offre et de prix de l’acier en provenance de Chine.

Toyota (3 étoiles, « No Moat »)

Toyota a publié des résultats solides au terme du deuxième trimestre de son exercice fiscal, mais cela n’a pas conduit Morningstar à revoir son estimation de juste valeur de 8.383 yens par action. Le constructeur automobile continue de tirer davantage parti de la faiblesse du yen que son rival Honda. Le groupe bénéficie de marges opérationnelles confortables sur son marché domestique, à 13% (+310 points de base par rapport à la même période de l’exercice précédent), contre 11,6% au niveau consolidé (+150 points de base sur un an).

Toyota a annoncé il y a quelques temps un nouveau programme de rachats d’actions, qui fait sens au regard de la trésorerie plantureuse que détient le groupe (5,6 billions de yens et des actions qui se traitent avec une décote par rapport à notre estimation de valeur intrinsèque).

 

Source : Morningstar Direct, données au 22 décembre, cours et juste valeurs en yens.

 

© Morningstar, 2015 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

MOTS-CLEFS
Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Canon Inc4 403,00 JPY-3,44
Fast Retailing Co Ltd43 010,00 JPY-4,85Rating
Honda Motor Co Ltd1 703,50 JPY-1,16Rating
KDDI Corp4 525,00 JPY-0,35Rating
Komatsu Ltd4 745,00 JPY-1,88Rating
Mitsubishi UFJ Financial Group Inc1 750,00 JPY-2,34Rating
Mizuho Financial Group Inc3 408,00 JPY-2,18Rating
Nippon Steel Corp3 452,00 JPY-0,46
Nippon Telegraph & Telephone Corp158,70 JPY-0,50Rating
Nomura Holdings Inc953,70 JPY-1,19
Panasonic Holdings Corp1 340,00 JPY-1,03Rating
Sumitomo Mitsui Financial Group Inc10 790,00 JPY-2,49Rating
Toyota Motor Corp3 274,00 JPY-0,30Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.