Consommation défensive : des opportunités demeurent

Malgré le repli des marchés, le secteur de la consommation défensive se traite toujours avec une prime. Mais il existe des titres de qualité encore sous-évalués.

R.J. Hottovy, CFA 06.10.2015
Facebook Twitter LinkedIn

Le secteur de la consommation défensive se traite à sa juste valeur, avec une prime de 1% actuellement, et se détache du reste de l’univers suivi par Morningstar, lequel se traite avec une décote de 8% par rapport à sa juste valeur.

Il reste toujours des opportunités d’investissement. Toutefois, les titres que nous considérons comme les plus sous-évalués, tels que Coca-Cola ou PepsiCo, doivent faire face à des défis liés à la volatilité des devises et au ralentissement de la consommation dans de nombreux marchés, et en particulier en Chine. Ou bien d’autres traversent un changement structurel de modèle économique, comme Procter & Gamble, ce qui peut représenter une menace pour l’évolution future des revenus et de la rentabilité de leur activité.

Dans l’ensemble, nous adoptons une vue prudente sur l’évolution de la consommation dans le monde, en particulier dans les marchés émergents.

Nous recommandons de se focaliser sur les sociétés qui dispose d’un avantage concurrentiel moyen (« Narrow Moat ») ou large (« Wide Moat »), et qui disposent d’une marque forte, d’un réseau de distribution solide ou d’économies d’échelle.

Le secteur subit par ailleurs les coups de boutoir des investisseurs activistes, le dernier exemple en date étant la prise de participation de 7,5% dans Mondelez International par Bill Ackman. Compte tenu d’une structure de coûts plus importante que ses pairs, nous considérons que le plan de réduction des coûts récemment annoncé par le groupe comme prudent. Il nous semble que ce plan devrait produire des résultats bien plus conséquents que ce qui est avancé par la direction du groupe et il semble que Bill Ackman partage notre point de vue.

Nous pensons par ailleurs qu’il existe une opportunité rare d’investir dans des titres comme Coca-Cola et PepsiCo. Ces sociétés doivent faire face à un déclin des volumes vendus de sodas dans les pays développés ainsi qu’à la volatilité des devises. Toutefois, nous sommes encouragés par la croissance à long terme de leur marché avec des volumes en croissance à l’échelle mondiale, une certaine discipline sur les prix de vente et la perspective d’une consommation accrue par habitant dans les pays émergents.

Nous voyons également des opportunités chez certains distributeurs. Dans ce secteur, nous pensons qu’un titre avec un avantage concurrentiel devrait être en mesure de maîtriser ses prix de vente ou d’attirer un trafic plus conséquent de consommateurs dans ses rayons que ses concurrents. Nous affectons un avantage large (« Wide Moat ») à un nombre limité d’acteurs de l’industrie sur la base de la qualité de leur marque et de leur capacité à baisser les prix. Dans ce domaine, Wal-Mart Stores nous semble être particulièrement sous-évalué par le marché.

Nous pensons également qu’un titre comme Casino Guichard-Perrachon est sous-évalué et qu’il offre une marge de sûreté décente. Les investisseurs se montrent prudents quant à l’évolution des marchés européens et sud-américains, notamment le Brésil. Casino a dû déployer d’importants efforts pour faire face à la concurrence d’acteurs plus massifs comme Carrefour, mais nous restons prudents quant à la capacité du groupe dégager malgré tout une rentabilité du capital suffisante sur le long terme. Toutefois ces risques nous semblent largement intégrés dans le cours de Bourse de l’entreprise, ce qui offre une opportunité de long terme pour des investisseurs patients.

 

© Morningstar, 2015 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Casino Guichard-Perrachon SA3,91 EUR-1,76
Coca-Cola Co65,29 USD0,15Rating
Mondelez International Inc Class A66,45 USD-0,70Rating
PepsiCo Inc169,36 USD-0,59Rating
Walmart Inc70,75 USD-0,10Rating

A propos de l'auteur

R.J. Hottovy, CFA  R. J. Hottovy, CFA, is a director of equity analysis with Morningstar.