Alken AM positif sur l’Europe, prudent sur le dollar

L'amélioration du cycle du crédit et les flux de capitaux seront favorables à la zone euro, selon Nicolas Walewski.

Jocelyn Jovène 22.01.2014
Facebook Twitter LinkedIn

Les marchés européens peuvent encore monter

Les efforts de restructuration engagés au sein de la zone euro, la reprise du cycle du crédit et la perspective d’un redémarrage de la consommation, notamment dans la périphérie (Espagne, Italie) constituent des leviers pour les marchés actions qui sont mal appréhendés par les investisseurs, a estimé mercredi Nicolas Walewski, fondateur de la société Alken Asset Management.

« Il y a un décalage élevé en termes de stocks de capitaux qui ont quitté la zone euro pendant les années de crise et qui ne sont toujours pas revenu. La diminution de la prime de risque va attirer ces capitaux vers la zone euro », a affirmé le gérant au cours d’une réunion avec des investisseurs, tout en soulignant observer une amélioration de la situation macroéconomique – mouvement qui « n’est pas fini ».

Prudence sur le dollar

Le gérant ne voit pas de remontée rapide des taux d’intérêt aux Etats-Unis, suite aux récentes déclarations de Janet Yellen, la future présidente de la Réserve fédérale américaine. « Je ne suis pas persuadé que les taux d’intérêt remonteront rapidement à court terme : il n’y a pas d’inflation, et la ‘forward guidance’ de la Fed montre une volonté de maintenir les taux courts à un niveau bas plus longtemps que beaucoup ne l’anticipent », a ajouté Nicolas Walewski.

Cette analyse conduit le gérant à une certaine prudence sur le dollar, qui va à l’encontre du consensus très haussier sur le billet vert. A cela s’ajoute la perspective d’une réallocation significative du stock de capital vers la zone euro et la poursuite ultra-accommodante de la Fed, qui s’est traduite par une utilisation ininterrompue de la planche à billets depuis de nombreuses années.

Idées d’investissement

Dans ce contexte, Alken continue de privilégier les financières (Sberbank, Natixis, Banco Comercial Portugues), l’assurance, la consommation discrétionnaire (Valeo), la technologie (Seagate Technology, Western Digital, ASML, Wirecard, fabricants de mémoires DRAM), les énergéticiens (RWE, EON, Enagas, Gazprom) - des secteurs d’activité où les valorisations sont relativement raisonnables au regard des perspectives d’évolution des résultats.

Le gérant a indiqué s’intéresser actuellement à un titre comme Peugeot, estimant que la perspective d’une augmentation de capital « n’est pas une mauvaise chose ». Tout en observant que la « famille Peugeot n’a pas toujours eu une influence positive sur l’entreprise », Nicolas Walewski a expliqué que les efforts de réduction des coûts, l’arrivée au capital de l’Etat et le changement de dirigeant étaient de bonnes nouvelles.

Au sein du fonds Alken European Opportunities (noté Silver par Morningstar), les convictions les plus fortes restent Seagate Technology, RWE, Western Digital, Valeo ou Carrefour

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
ASML Holding NV907,50 EUR-0,18Rating
Banco Comercial Portugues SA Reg.Shares from reverse split0,30 EUR1,16
Carrefour15,86 EUR0,38Rating
RWE AG Class A32,49 EUR3,67Rating
Seagate Technology Holdings PLC85,19 USD-4,04Rating
Valeo SA12,52 EUR-2,76Rating
Western Digital Corp72,06 USD-2,50Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.