Bourse : investir dans les «mégacaps» rapporte peu

Un indice composé des 50 plus grosses capitalisations boursières mondiales sous-performe sur longue période, selon une étude de Citi.

Jocelyn Jovène 15.01.2014
Facebook Twitter LinkedIn

La taille n’est pas une garantie de réussite en Bourse. C’est l’un des enseignements d’une étude publiée récemment par Citi sur les « mégacaps », ces sociétés cotées dont la capitalisation boursière dépasse les 50 milliards de dollars (selon la méthodologie Morningstar, cette barrière se situe à 65 milliards de dollars aux Etats-Unis et 40,5 milliards en Europe – ces niveaux évoluent dans le temps).

« Privilégier les mégacaps a constitué une mauvaise décision pour les gérants de portefeuilles globaux », affirme Citi. Un indice composé des 50 plus grosses capitalisations boursières affiche un gain de 31% depuis 2003. A l’opposé, détenir un portefeuille composé de toutes les autres sociétés composant l’indice MSCI ACWI produit un rendement de 129% sur la même période.

Cette contre-performance sur une si longue période a plusieurs explications. La première d’entre elles, selon Citi, est la valorisation excessive de ces valeurs durant la bulle TMT à la fin des années 1990 – le segment se traitait sur un multiple de 45x le résultat contre 30x pour le reste du marché.

Le segment est biaisé géographiquement – les valeurs américaines sont surpondérées tandis que celles des pays émergents sont sous-pondérées – ce qui a été plutôt favorable à la catégorie ces dernières années.

La décote des mégacaps par rapport au reste du marché a d’autres explications, estiment les stratégistes de Citi. Tout d’abord, les flux de fonds, qui avaient favorisé la catégorie dans les années 1990, ont été moins porteurs. Ensuite, le marché des fusions-acquisitions a été moins dynamique sur la période récente – « une situation favorable aux dirigeants mais beaucoup moins aux investisseurs », écrit la banque.

En résumé, en l’absence de marché baissier, les mégacaps n’ont pas beaucoup d’arguments à faire valoir auprès des investisseurs.

« En imposant une décote aux mégacaps par rapport au reste du marché, les investisseurs envoient un signal clair aux dirigeants de ces groupes – si vous voulez des multiples plus riches, vous devez vous démanteler, scinder des actifs et rendre de l’argent à vos actionnaires », conclut Citi.

Un message que semblent avoir entendu certains dirigeants à l’instar de Nestlé qui a indiqué récemment au marché son intention de mieux allouer son capital et a annoncé la cession d’actifs jugés non stratégiques.

Pour compléter cette analyse de Citi, voici une liste des « mégacaps » européennes au sein de l’indice Stoxx 600, leurs ratio de valorisation ainsi que quelques indicateurs fondamentaux.

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
A. P. Moller Maersk A/S B11 560,00 DKK2,21Rating
ABB Ltd48,85 CHF1,54Rating
Air Liquide SA181,66 EUR-0,62Rating
Airbus SE160,98 EUR0,44
Allianz SE266,00 EUR-0,23Rating
Anheuser-Busch InBev SA/NV59,98 EUR-0,86Rating
AstraZeneca PLC12 416,00 GBX0,45Rating
AXA SA33,58 EUR0,06Rating
Banco Bilbao Vizcaya Argentaria SA10,01 EUR0,00Rating
Banco Santander SA4,81 EUR0,00Rating
Barclays PLC213,80 GBX1,11Rating
Basf SE48,68 EUR0,58Rating
Bayer AG28,10 EUR-0,71
Bayerische Motoren Werke AG93,08 EUR-0,13Rating
BNP Paribas Act. Cat.A67,10 EUR-0,62Rating
BP PLC484,60 GBX0,60Rating
British American Tobacco PLC2 447,84 GBX-0,66Rating
BT Group PLC125,60 GBX-2,75Rating
Chocoladefabriken Lindt & Spruengli AG107 400,00 CHF-1,29Rating
Compagnie Financiere Richemont SA Class A141,70 CHF0,78Rating
Continental AG61,20 EUR-0,20Rating
Credit Suisse Group AG  
Danone SA59,54 EUR-0,37Rating
Deutsche Bank AG15,58 EUR0,48Rating
Deutsche Post AG38,65 EUR-1,18
Deutsche Telekom AG21,90 EUR-0,95Rating
Diageo PLC2 733,00 GBX-0,46Rating
Electricite de France SA  
Enel SpA6,62 EUR-0,82Rating
Engie SA15,56 EUR-0,77Rating
Eni SpA14,49 EUR0,30Rating
Equinor ASA309,60 NOK1,81Rating
Glencore PLC487,05 GBX0,84Rating
GSK PLC1 802,50 GBX0,78Rating
Henkel AG & Co KGaA Pfd Bearer Shs Non Vtg83,66 EUR-0,14Rating
Hennes & Mauritz AB Class B185,35 SEK-1,44Rating
HSBC Holdings PLC694,70 GBX0,27Rating
Industria De Diseno Textil SA Share From Split43,63 EUR0,00Rating
ING Groep NV16,38 EUR-0,44Rating
Intesa Sanpaolo3,54 EUR-0,01Rating
Lloyds Banking Group PLC55,98 GBX-0,70Rating
L'Oreal SA451,25 EUR-0,47Rating
LVMH Moet Hennessy Louis Vuitton SE751,70 EUR-0,03Rating
Mercedes-Benz Group AG65,42 EUR-0,52Rating
National Grid PLC1 013,50 GBX-10,11Rating
Nestle SA93,98 CHF-1,14Rating
Nordea Bank Abp11,28 EUR0,80
Novartis AG Registered Shares93,36 CHF0,21Rating
Novo Nordisk A/S Class B940,10 DKK1,85Rating
Prudential PLC778,30 GBX-0,55Rating
Reckitt Benckiser Group PLC4 474,00 GBX0,22Rating
Rio Tinto PLC Registered Shares5 694,77 GBX0,08Rating
Roche Holding AG234,60 CHF1,16Rating
Sanofi SA90,97 EUR0,19Rating
SAP SE181,54 EUR1,24Rating
Schneider Electric SE236,90 EUR1,65Rating
Shell PLC2 776,00 GBX0,56Rating
Siemens AG176,00 EUR1,44
Societe Generale SA27,39 EUR0,51Rating
Standard Chartered PLC772,60 GBX0,00Rating
Telefonica SA4,20 EUR0,00Rating
Tesco PLC311,70 GBX-0,10Rating
UBS Group AG27,91 CHF1,09Rating
UniCredit SpA36,31 EUR0,99Rating
Unilever PLC4 321,00 GBX1,08Rating
Vodafone Group PLC74,74 GBX-0,77Rating
Volkswagen AG Vorz-Inhaber-Akt ohne Stimmrecht119,10 EUR0,59Rating
Zurich Insurance Group AG474,50 CHF0,61Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.