J.P.Morgan AM: le Royaume-Uni attrayant mais volatil

Selon J.P.Morgan AM, le marché britannique affiche des ratios de valorisation attrayants, mais reste réservé aux investisseurs les moins averses au risque.

Facebook Twitter LinkedIn

Cet article fait partie de la série "Perspectives", écrite par des tierces parties. Ici, David Shairpe de J.P.Morgan Asset Management partage ses vues sur le Royaume-Uni et la Chine.

Royaume-Uni

R.-U. – marché attractif, mais âmes sensibles s’abstenir. Il y a deux mois, nous avons révisé à la hausse notre évaluation du marché britannique des actions. Les vraies questions sont : Quand la reprise va-t-elle vraiment se matérialiser ? Et quand faudra-t-il inverser les curseurs de la politique monétaire ? La mise en place d’un cycle de hausse des prix des actifs, en particulier des prix des logements, est essentielle pour que la politique monétaire donne de bons résultats.

Le marché britannique du logement s’est redressé et les prix ont augmenté de 6,7 % sur six mois (en rythme annualisé) – ou de 4,9 % en glissement annuel. Ainsi, certains ont craint que le Royaume-Uni ne connaisse une « bulle immobilière » avec la peur d’un possible éclatement de celle-ci. Pourtant, les prix des logements ont évolué de façon diverse selon les régions dans le pays et pour remettre ces variations en perspective, rappelons que les prix immobiliers ont augmenté de 11 % en termes nominaux par rapport à leur plus bas d’avril 2009 mais qu’ils n’ont progressé que de 2 % en termes réels. Il faudrait une hausse plus conséquente pour justifier les inquiétudes des décideurs.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

J.P.Morgan Asset Management  J.P.Morgan Asset Management est une filiale de J.P.Morgan.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar