Buffett : la Fed est un «gigantesque hedge fund»

Le célèbre investisseur estime qu’il est plus difficile de trouver des opportunités d’investissement dans un environnement de faibles taux d’intérêt.

Jocelyn Jovène 20.09.2013
Facebook Twitter LinkedIn

Au cours d’une conférence organisée jeudi à l’Université de Georgetown (Washington), Warren Buffett a affirmé que la « Fed est le plus grand hedge fund de l’histoire », au regard de sa faculté à acheter des actifs en augmentant de manière significative son bilan à plus de 3,6 trillions de dollars.

La banque centrale américaine génère « 80 à 90 milliards de dollars par an » de revenus pour le gouvernement américain. « Ce n’était pas le cas il y a quelques années », selon des propos rapportés par l’agence Bloomberg.

Malgré cette politique très accommodante, dont certains investisseurs craignent qu’elle soit génératrice d’inflation à terme, Buffett a estimé qu’il accorderait un troisième mandat à Ben Bernanke, sans dire s’il serait favorable à la nomination de Janet Yellen, qu’il a affirmé ne pas connaître.

Evoquant l’économie, Buffett a souligné une croissance qui s’améliore progressivement, tout en soulignant un creusement dramatique des inégalités aux Etats-Unis au cours des vingt dernières années.

En matière d’investissement, l’investisseur a estimé que « les actions étaient très bon marché il y a 5 ans, extrêmement bon marché et cela a été corrigé ». « Elles sont probablement à leur prix aujourd’hui… Nous avons de grandes difficultés à trouver des choses à acheter », a-t-il ajouté.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.