Le meilleur livre sur l’investissement selon Buffett

Lorsqu’on demande à Warren Buffett quel est son livre préféré sur l’investissement, il cite un ouvrage peu connu du grand public.

Jocelyn Jovène 19.07.2013

En 1949, Benjamin Graham a écrit la première édition d’un livre intitulé "L’investisseur intelligent" ("The Intelligent Investor", traduit en français). "De loin le meilleur livre jamais écrit sur l’investissement", expliquera plus tard Warren Buffett.

Deux chapitres clefs

L’hommage rendu à Graham par Buffett n’a rien de fortuit. En 1951, Buffett était l’un des étudiants aux cours de finance enseignés par Graham à l’Université de Columbia. Il est même dit qu’il tenta à plusieurs reprises de travailler pour Graham (y compris gratuitement), avant d’être finalement embauché par ce dernier.

Longtemps après avoir fondé Berkshire Hathaway, avec le succès que l’on sait, Buffett n’a jamais cessé de rendre hommage à son mentor. Pourquoi ? Au-delà des techniques financières quantitatives qui y sont présentées, "L’investisseur intelligent" développe surtout une philosophie d’investissement particulièrement utile à l’investisseur. C’est ce qu’explique Buffett :

"Les chapitres 8 et 20 ont été le socle de mon activité d’investisseur pendant plus de 60 ans. Je conseille à tous les investisseurs de lire ces deux chapitres et de les relire chaque que le marché est particulièrement euphorique ou déprimé."

De quoi traitent ces deux chapitres ? Le premier est intitulé "L’investisseur et les fluctuations du marché" et le second "La marge de sûreté".

Monsieur le Marché

Dans la lettre aux actionnaires de Berkshire Hathaway de 1987, Buffett explique :

"Graham, mon ami et professeur, a longtemps décrit l’attitude mentale à l’égard des fluctuations du marché qui, à mon avis, constitue le meilleur guide pour investir avec succès. Il affirmait que vous devriez faire comme si les cours de Bourse vous étaient fournis par un monsieur très accommodant, baptisé Monsieur le Marché, qui est votre associé dans une entreprise. M. le Marché vous rend visite tous les jours pour vous donner le prix auquel il est prêt à vous acheter votre intérêt dans l’affaire ou à vendre le sien.

Même si les caractéristiques de votre entreprise sont stables, l’avis de M. le marché, lui, ne l’est pas. Car ce pauvre ami est très émotif. Lorsqu’il se sent euphorique, il ne voit que les facteurs positifs influençant la valeur de l’entreprise. Dans ces circonstances, il est prêt à offrir un prix très élevé car il a peur que vous repreniez ses intérêts pour engranger des gains rapides. A d’autres périodes, il est déprimé et ne voit que des ennuis. Il est alors prêt à céder ses intérêts pour une bouchée de pain."

En d’autres termes, les marchés qui dépriment offrent les meilleures opportunités d’investissement. A l’inverse, un investisseur intelligent devrait se méfier d’un marché qui monte sans raison apparente.

Marge de sûreté

L’autre notion importante développée par Graham est la marge de sûreté. De manière analogique, tout comme un ingénieur bâtirait un pont capable de supporter une charge et un trafic plus importants que ce qu’indique la signalisation, un investisseur attendra que le cours d’une entreprise recule à un niveau suffisamment bas par rapport à sa valeur intrinsèque avant de l’acheter.

Cette marge de sûreté vise à protéger tout investisseur de son erreur d’appréciation quant à la valeur d’une entreprise. Cette dernière se fonde le plus souvent sur des prévisions des flux de trésorerie futurs – un exercice d’autant plus délicat qu’il est rarement précis au-delà d’une période de temps plutôt courte (généralement l’année en cours).

Cette approche a non seulement le mérite de protéger l’investisseur de son erreur d’appréciation. Mais pour les investisseurs qui l’appliquent réellement (ce qui ne va pas sans poser de réelles contraintes de gestion parfois peu compatibles avec la réglementation), cette approche peut produire un retour sur investissement raisonnable pour un risque parfois modéré.

Pour ceux qui auraient des doutes, il leur suffira de regarder l'historique de Buffett pour s'en convaincre. Heureusement, ce n'est pas le seul "investisseur intelligent" qu'il peut être utile d'écouter ou de lire. 

 

Pensez-vous être un génie de l’investissement? Cliquez ici et prouvez le avec Morningstar Investing Mastermind Quiz

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Morningstar Rating
Berkshire Hathaway Inc A294 500,00 USD-0,84

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est le rédacteur en chef de Morningstar France.