Des fonds obligataires opportunistes

Plusieurs gérants entendent profiter des obligations délaissées en jouant sur le moyen terme.

Facebook Twitter LinkedIn

C’est peu dire que les marchés obligataires ont été pris dans la tourmente et sont boudés aujourd’hui. Autant les investisseurs sont prêts à payer fort chère la sécurité en achetant des emprunts d’Etat, autant la dette corporate est bradée selon certains observateurs.

Ainsi l’obligation Renault 4,375% arrivant à échéance le 24 mai 2013 se négocie-t-elle actuellement entre 85 et 87% de sa valeur nominale. Le rendement nominal de l’obligation reste le même à 4,375%, soit pour une obligation dont le nominal s’élève à 50.000 euros un coupon de 2.187,5 euros. Compte tenu de la décote de l’obligation son rendement effectif ressort à plus de 5%. En outre, si l’investisseur garde le titre en portefeuille jusqu’à l’échéance, et si l’émetteur ne fait pas faillite d’ici là, il sera remboursé en mai 2013 quelque 50.000 euros pour un papier payé aujourd’hui aux alentours de 43.000 euros.

C’est pour profiter de ces emprunts délaissés que plusieurs fonds viennent d’être mis sur le marché, comme Elan 2013 chez Rothschild & Compagnie ou encore Oddo Rendement 2013. Objectif commun de ces fonds : acheter des emprunts bradés qui arriveront à échéance en 2013.

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Frédéric Lorenzini

Frédéric Lorenzini  est Directeur de la Recherche de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar