Eurofins lourdement sanctionné après un dividende coupé en deux

Le groupe d’analyse et de test médicaux, pour l’alimentation et l’environnement table sur des résultats en 2024 en hausse en 2024.

Jocelyn Jovène 27.02.2024
Facebook Twitter LinkedIn

ERF

Eurofins Scientific a publié des résultats annuels mitigés, provoquant une chute de son cours de Bourse.

A 10h02, le titre perdait 12,4% à 51,36 euros dans un marché stable.

Le groupe d'analyse des produits pharmaceutiques, alimentaires et de l'environnement a annoncé mardi tabler sur des résultats en nette progression en 2024, après un exercice 2023 marqué par des résultats en baisse et la fin des ventes liées au Covid-19.

Le chiffre d’affaires a diminué de 2,9% à 6,51 milliards d’euros. Hors ventes de tests et réactifs liées au Covid, la croissance organique, soit à périmètre et taux de change constants, s'est établie à 7,1%.

L’EBITDA ajusté a chuté de 9,9% à 1,36 milliard d’euros, soit une marge de 20,9% contre 22,5% en 2022.

« L’EBITDA ajusté ressort en haut de guidance (sic), et légèrement supérieur à nos attentes », observent les analystes d’Oddo BHF dans une note. « Toutefois, si les « Items Dévoilés Séparément » (SDI) étaient comptabilisés au niveau de l’EBITDA, la guidance (sic) serait atteinte en bas de fourchette », ajoutent-ils.

En 2023, ces « SDI » (qui regroupent les charges de restructurations, de réorganisation, d’intégration et les opérations arrêtés ainsi que les éléments non récurrents) ont représenté une charge de 129 millions d’euros, plus importante qu’en 2022 (98 millions d’euros).

Le résultat net consolidé est ressorti à 308 millions d’euros contre 606 millions d’euros un an plus tôt.

Le cash-flow libre hors investissements dans les sites détenus a diminué de 8% à 626 millions d’euros.

« Le bénéfice par action 2023 était 3% sous le consensus, avec une croissance organique en ligne et une marge d’EBITDA légèrement supérieure, mais avec des SDI supérieurs aux attentes et le dividende a été coupé en deux. Le cash-flow libre semble faible malgré des investissments en recul et une amélioration du BFR », note pour sa part Jefferies.

Pour l'exercice en cours, Eurofins vise un chiffre d'affaires compris entre 7,08 milliards d'euros et 7,18 milliards d'euros et un excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté compris entre 1,53 milliard d'euros et 1,58 milliard d'euros.

Le flux de trésorerie disponible hors investissements dans les sites détenus est attendu entre 800 millions d'euros et 840 millions d'euros.

« En 2024, les équipes d'Eurofins poursuivront les programmes initiés en 2023 et avant, en particulier ceux visant à accélérer la digitalisation, l'amélioration de la productivité, l'alignement des prix sur l'inflation des coûts et l'accélération de nos start-up », indique le groupe dans un communiqué.

Eurofins a annonce le versement d'un dividende de 0,50 euro par action au titre de 2023 contre 1 euro au titre de l'exercice 2022.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Eurofins Scientific SE59,80 EUR-0,83Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.