LVMH vise une nouvelle année de croissance

Le groupe a vu les marges reculer dans sa division Mode & Maroquinerie.

Jocelyn Jovène 25.01.2024
Facebook Twitter LinkedIn

LV

Crédit photo : AP

Le premier groupe mondial de luxe LVMH a annoncé un bénéfice net annuel en hausse de 8%, marqués par un net ralentissement de ses activités de Mode & Maroquinerie et un recul des ventes de cognac, et a fait état de prévisions prudentes pour 2024.

Le résultat net atteint 15,17 milliards d’euros contre 14,08 milliards d’euros un an plus tôt.

Le consensus des analystes tablait sur un résultat net de 15,70 milliards d’euros.

Au cours du quatrième trimestre, les ventes de LVMH ont été de 23,95 milliards d’euros, en hausse de 5,5% sur un an, dont une croissance organique de 10%.

Après un bon premier semestre (+17%), la croissance organique avait ralenti à 9% au cours du troisième trimestre.

L’activité Mode & Maroquinerie, qui abrite les marques multi-milliardaires Louis Vuitton et Christian Dior, a enregistré une croissance organique de 9% au cours du quatrième trimestre et de 14% sur l’année.

Le résultat opérationnel courant du groupe est ressorti à 22,80 milliards d’euros contre 22,49 milliards d’euros attendus par les analystes, selon Factset et 21,06 milliards d’euros un an plus tôt (+8,3%).

La division Mode & Maroquinerie, principale contributrice aux profits de LVMH et l’une des plus rentables du groupe, affiche un résultat d’exploitation de 16,84 milliards d’euros contre 15,71 milliards d’euros en 2022, pour un chiffre d’affaires de 42,17 milliards d’euros (38,65 milliards d’euros en 2022).

Dans un communiqué de presse, LVMH indique : « Malgré un contexte économique encore incertain, LVMH est confiant dans la poursuite de la croissance en 2024. »

Au cours de l’exercice, le cash-flow opérationnel a atteint 18,4 milliards d’euros contre 17,83 milliards d’euros en 2022, et les investissements ont augmenté de 50% à 7,48 milliards d’euros (4,97 milliards d’euros un an plus tôt).

LVMH termine l’exercice sur un bilan renforcé. Les fonds propres atteignent 62,7 milliards d’euros pour une dette nette 10,75 milliards d’euros selon le calcul de LVMH.

Le groupe indique proposer un dividende de 13 euros par action contre 12 euros un an plus tôt. Après le paiement d’un acompte de 5,50 euros en décembre, le solde de 7,50 euros par action sera versé le 25 avril 2024 (l’assemblée générale se tiendra le 18 avril).

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Lvmh Moet Hennessy Louis Vuitton SE711,40 EUR-2,75Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.