Pourquoi le succès de Berkshire Hathaway ne s'arrêtera pas avec le décès de Munger

Le décès de Munger est une perte spirituelle pour l'entreprise et Warren Buffett

Greggory Warren 29.11.2023
Facebook Twitter LinkedIn

Buffett

Nous pensons que le décès du vice-président de Berkshire Hathaway (« Wide Moat ») Charlie Munger représente avant tout une perte spirituelle pour l’entreprise et pour le partenaire investisseur de Munger depuis plus de 60 ans, Warren Buffett.

Concernant les opérations de l'entreprise, nous ne nous attendons pas à ce que l'événement ait un impact sur le rempart concurrentiel de Berkshire ou sur notre estimation de la juste valeur de 600 000 $ (400 $) par action de catégorie A (B).

Il y a près de dix ans, nous avons commencé à noter dans nos recherches que l'entreprise survivrait aux éventuels départs de Buffett et Munger, écrivant que les bases d'une transition réussie existaient depuis le début du millénaire, Berkshire consacrant de plus en plus de capital à des entreprises qui pourraient absorber les flux de trésorerie générés par ses opérations disparates, soit par des dépenses en capital, soit par des acquisitions ciblées.

La clé du succès de Berkshire au fil des années a été la capacité de Buffett non seulement à trouver des moyens fructueux de mettre à profit le capital excédentaire de l'entreprise, mais également à accorder une attention particulière à la culture et à l'adéquation lors de l'acquisition d'entreprises.

Nous nous attendons à ce que cela continue même après que la disparition de Buffett lui-même, et nous pensons que la culture d'autonomie de gestion et d'entrepreneuriat de Berkshire est devenue dans une large mesure institutionnelle.

Nous nous attendons à ce que les dirigeants et gérants qui suivent les traces de Buffett et Munger travaillent avec un ensemble d'opportunités légèrement différent, faisant progressivement évoluer Berkshire d'une machine de réinvestissement vers une machine davantage axée sur le retour du capital aux actionnaires, ce qui nous semble juste d’attendre d’une entreprise de cette taille avec des opportunités d’investissement moins nombreuses.

Nous reconnaissons également qu'à terme, lorsqu'aucun des deux hommes ne dirigera l'entreprise, il sera difficile pour l'entreprise de reproduire certains des avantages liés à la présence d'un investisseur du calibre de Buffett, en particulier avec Munger à ses côtés pendant toutes ces années.

Cela dit, nous pensons depuis longtemps que Berkshire est le meilleur exemple possible de ce que devrait être un conglomérat décentralisé : un répartiteur judicieux de capitaux, entraînant des coûts minimes pour les actionnaires.

Nous nous attendons à ce que ces aspects de l’entreprise se poursuivent, quelle que soit la personne à la barre.

Tant que rien n’est fait pour modifier ce qui a été une structure opérationnelle très efficace et efficiente, Berkshire devrait être en mesure de survivre au départ de Buffett et Munger à long terme.

Toutes les activités opérationnelles de l'entreprise étant gérées de manière décentralisée, repoussant la responsabilité de chaque activité jusqu'au niveau des filiales et éliminant le besoin de niveaux de contrôle de gestion, le prochain groupe de dirigeants devrait être en mesure de se concentrer sur la gestion du portefeuille et du capital de l'entreprise.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Berkshire Hathaway Inc Class A612 239,69 USD-0,70Rating
Berkshire Hathaway Inc Class B405,91 USD-0,85Rating

A propos de l'auteur

Greggory Warren  CFA, is a senior stock analyst with Morningstar.