Thales : perspectives favorables

Nous relevons notre notation du rempart concurrentiel de la société

Loredana Muharremi 04.10.2023
Facebook Twitter LinkedIn

HO

Crédit photo: AP

Thales (« Wide Moat ») est une entreprise française d’aéronautique et de défense et l’un des plus grands groupes de défense d’Europe avec un chiffre d’affaires de 18 milliards d’euros.

La société compte quatre secteurs d'activité : 1) la défense et la sécurité fournissent des capteurs, des systèmes de mission, des systèmes de communication et de contrôle aux clients européens et exportateurs de la défense ; 2) l'aérospatiale (avionique, satellites civils, de défense et gouvernementaux) ; 3) transport (signalisation) ; 4) identité et sécurité numériques (solutions de sécurité biométrique, des données et de l'identité).

Groupe diversifié

L'activité de Thales est bien diversifiée avec 48 % de son chiffre d'affaires provenant du civil et 52 % de la défense.

Les préoccupations croissantes en matière de sécurité mondiale, intensifiées par le conflit en Ukraine, entraînent une croissance structurellement plus élevée sur le marché de la défense.

Nous prévoyons que cette croissance sera ininterrompue pendant au moins plusieurs années, étant donné que de nombreux pays, notamment en Europe, ont sous-utilisé leurs dépenses depuis la fin de la guerre froide.

Thales est stratégiquement positionné pour en bénéficier, compte tenu de ses participations significatives dans un large éventail de grands projets de défense internationaux.

Thales tire environ 68 % de ses revenus de défense de l’Europe, et nous prévoyons que le budget collectif de la défense y augmentera de près de 35 % au cours des cinq prochaines années.

Les revenus de Thales Aerospace sont majoritairement tirés par l'avionique, qui représente 54 % du total.

Les 46 % restants proviennent du sous-segment spatial.

En tant que premier fournisseur mondial d’avionique, Thales occupe une position stratégique pour capitaliser sur le marché en pleine expansion de l’aéronautique civile.

L'alignement fort de l'entreprise sur le segment en pleine croissance des fuselages étroits est notamment dû à sa relation de longue date avec les plates-formes Airbus.

Nous pensons que l'acquisition de Cobham Aerospace Communications (AeroComms), spécialisée dans la connectivité des cockpits, renforcera encore la position de Thales dans le domaine de l'avionique critique.

La croissance de l'avionique reste quelque peu compensée par les problèmes persistants de chaîne d'approvisionnement dans le segment spatial, en particulier sur les dispositifs matériels, mais nous prévoyons une amélioration progressive de la situation d'ici fin 2023 à début 2024,

Nous pensons que le projet de cession de l'activité transport d'ici le premier semestre 2024, ainsi que l'accent renouvelé sur les acquisitions ciblées dans les segments d'activité clés, démontrent l'engagement de Thales à améliorer l'orientation commerciale et l'allocation du capital.

Juste valeur relevée

Nous avons relevé notre estimation de la juste valeur de Thales à 156 euros par action, en raison d’un changement positif des perspectives de croissance des ventes à moyen terme et d’un relèvement de notre note de rempart concurrentiel.

Nous pensons que l’augmentation des risques sécuritaires en Europe et l’augmentation des budgets de défense à moyen terme profiteront à Thales.

Les produits de Thales sont bien représentés sur le populaire avion de combat Rafale, qui connaît un grand succès sur les marchés nationaux français et à l'exportation, et le groupe est bien diversifié en termes de domaines et de géographie pour bénéficier d'une augmentation des dépenses de défense, notamment en Europe.

Au cours de notre période de prévision explicite de cinq ans, nous prévoyons que les ventes augmenteront d'environ 5 % par an en moyenne et que le résultat opérationnel (EBIT) ajusté restera aux niveaux actuels.

Le segment aéronautique, qui fournit des solutions avioniques et satellitaires aux marchés civil, télécom et militaire, devrait afficher une croissance organique élevée à un chiffre à moyen terme, portée par la reprise du marché de l'aviation civile et la reprise du marché spatial avec l’atténuation des problèmes de chaîne d’approvisionnement.

Nous prévoyons que la marge d’exploitation reviendra aux niveaux de 2019 d'ici 2024.

Thales a annoncé l'acquisition d'AeroComms pour 1,1 milliard de dollars, qui est toujours en cours d'examen et en attente d'approbation réglementaire.

Nous prévoyons que l’accord sera approuvé et conclu d’ici 2024 et l’incluons en tant que tel dans nos prévisions.

Une fois finalisée, l'acquisition devrait renforcer considérablement le portefeuille avionique de Thales, grâce à l'attention particulière d'AeroComms sur le marché en pleine croissance des systèmes avancés de communication dans le cockpit.

Dans le domaine de l'identité et de la sécurité numériques, nous nous attendons à un ralentissement par rapport à l'année record de 2022, en raison de la baisse de la demande et de la baisse des prix des cartes à puce.

Thales a récemment annoncé l'acquisition d'Imperva, une étape importante qui devrait positionner Thales comme un leader mondial des produits de cybersécurité haut de gamme.

Impervia est une solution leader en matière de sécurité des données et de sécurité des applications pour les environnements cloud, avec une forte présence en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique, l'Amérique du Nord représentant plus de la moitié de son chiffre d'affaires.

Cette acquisition augmenterait de 60 % le marché total adressable de Thales dans le domaine de la cybersécurité civile. Nous pensons que l'acquisition sera approuvée par les autorités et l'avons incluse dans nos prévisions.

Nous nous attendons à ce que le positionnement solide d'Imperva sur le marché et la croissance de la cybersécurité soutiennent un taux de croissance annuel moyen de 8 % des revenus tout au long de notre période de prévision.

L'acquisition devrait avoir un effet relutif sur le bénéfice par action (BPA) à moyen terme.

Au niveau du groupe, nous prévoyons une croissance du chiffre d'affaires de 6 % d'ici 2027.

La croissance de l'EBIT de 9 % par an jusqu'en 2027 est soutenue par une augmentation de la marge à 12,8 %, contre 10,7 % en 2022.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Thales154,45 EUR1,11Rating

A propos de l'auteur

Loredana Muharremi  est analyste actions chez Morningstar.