Teleperformance plonge sur un nouvel avertissement

L’opérateur de centres d’appels revoit à la baisse ses objectifs financiers pour 2023.

Jocelyn Jovène 27.07.2023
Facebook Twitter LinkedIn

TEP

Crédit photo: Teleperformance

Teleperformance chute en Bourse après l’annonce de perspectives revues à la baisse.

L’opérateur de centres d’appels a publié mercredi des résultats semestriels marqués par une progression de 0,4% de son chiffre d’affaires à 3,96 milliards d’euros et un bénéfice par action dilué en recul de 0,2% à 4,59 euro.

Dans un communiqué, le groupe indique tabler sur une croissance des ventes « hors COVID » entre 6% et 8% à données comparables (contre une prévision de croissance comprise entre 8% et 10% auparavant), tout en confirmant son objectif de marge d’EBITA de 16%.

Cette révision de l’objectif de croissance s’explique par un « environnement macro-économique qui devrait rester difficile au second semestre ».

« Notre niveau de croissance au second semestre sera directement corrélé à la dynamique macro-économique spécifique à certaines activités à forte saisonnalité », ajoute la société.

Selon le courtier Oddo, Teleperformance serait affectés par des « retards de prises de décision des clients, moins de lanements de nouveaux produits de la part de clients » ainsi qu’un « impact dilutif de l’offshore ».

« La visibilité sur la croissance organique reste très faible (…) de sorte que le titre devrait rester sous pression au cours des prochains mois », avertit le courtier.

« Teleperformance a publié un ensemble de résultats décevants, avec un ralentissement de la croissance organique plus marqué qu’anticipé conduisant à une révision en baisse des objectifs pour la deuxième fois en trois mois », constatent les analystes du courtier Stifel, dans une note datée du 26 juillet.

Pour d’autres analystes, les nouveaux objectifs ne sont peut-être pas assez prudents au regard d’un contexte difficile pour l’ensemble du secteur.

« Nous avons retenu de la conférence téléphonique que Teleperformance (TEP) n’a pas une grande confiance dans son nouvel objectif de croissance organique entre 6% et 8% », constatent les analystes de JPMorgan dans une note datée du 27 juillet.

Un sentiment partagé par les analystes d’UBS, qui soulignent la difficulté de prévoir la dynamique de croissance de l’activité au regard de l’incertitude quant à la montée en cadence de certains contrats.

« La société semble plus à l’aise sur ses résultats que sur les perspectives de croissance des ventes », écrivent-ils dans une note datée du 26 juillet.

A la Bourse de Paris, l’action Teleperformance chute de 14%, et cumule 40% de perte depuis le début de l’année.

L’entreprise, qui a récemment annoncé le projet de rachat de la société Majorel, a confirmé son intention de boucler la transaction d’ici la fin de l’année.

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Teleperformance SE101,90 EUR-2,30

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.