Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

RingCentral cherche à percer le marché UCaaS

La concurrence, l'accent mis sur les PME et les rendements inégaux entraînent une note d’absence de rempart concurrentiel.

Dan Romanoff 22.11.2022
Facebook Twitter LinkedIn

telcos

RingCentral (« No Moat ») fournit des logiciels de communications unifiées en tant que service, (UCaaS) aux grands groupes et aux PME.

La firme a également mis en place des solutions secondaires en CCaaS, et des solutions de visioconférence qui offrent des vecteurs de croissance supplémentaires et permettent de diversifier quelque peu ses sources de revenus.

Pas de rempart concurrentiel

Nous estimons que RingCentral n'a pas d’avantage concurrentiel durable, mais nous pensons que la criticité de la mission des communications pour les utilisateurs professionnels, associée à une position de leader de longue date, une clientèle d'entreprise en croissance et des mesures de rétention solides pourraient apporter un avantage basé sur les coûts de substitution.

Nous sommes plus immédiatement préoccupés par la montée rapide de la concurrence et une rentabilité du capital investi historiquement inégale.

Croissance du marché

Nous pensons que la croissance de l'activité CCaaS et la dynamique du marché UCaaS compensent globalement les pressions concurrentielles croissantes et se traduisent par une tendance de rempart concurrentiel stable.

Nous considérons le marché UCaaS comme une modernisation de l'infrastructure de téléphonie de bureau et nous nous attendons à ce que la quasi-totalité des 400 millions de postes de téléphonie existants soient éventuellement mis à niveau vers UCaaS.

Nous considérons RingCentral comme l'un des quatre leaders, avec Microsoft (« Wide Moat ») , Cisco Systems (« Narrow Moat ») et Zoom Video Communications (« Narrow Moat »), qui sont sur le point d'en bénéficier le plus alors que les téléphones traditionnels cèdent la place aux installations UCaaS.

Cependant, nous constatons une différenciation limitée entre les utilisateurs et notons l'essor rapide de Microsoft et de Teams dans les solutions UCaaS.

Stratégie de partenariat en question

L'un des éléments clés de la stratégie de RingCentral a été ses partenariats avec divers fournisseurs de téléphonie traditionnels sur site, notamment Avaya, Alcatel-Lucent, Atos, Mitel et Charter.

La société espère gagner autant de sièges installés que possible, et ces partenaires, au total, représentent environ 220 millions de sièges.

Ces accords prévoient généralement que les fournisseurs traditionnels commercialisent un package UCaaS RingCentral comarqué exclusivement à leurs clients.

Cependant, en revendiquant seulement 500 000 sièges gagnés au total, nous sommes préoccupés par l'efficacité de la stratégie de partenariat jusqu'à présent.

L'entreprise a payé un prix élevé pour ces partenariats et bien que la direction soit satisfaite de ses progrès, nous sommes préoccupés par les retours générés sur ces investissements.

Endettement élevé

L'entreprise a un endettement substantiel sur son bilan sous la forme de deux émissions de billets convertibles.

Alors que les remboursements en 2025 et 2026 sont en bonne voie, nous pensons que la marge de sécurité est relativement faible, bien que les récentes mesures de réduction des coûts offrent plus de marge de manœuvre.

Nous pensons également que le refinancement est beaucoup moins attrayant et plus difficile compte tenu de la flambée des taux d'intérêt.

Juste valeur inchangée

Bien que nous évaluions que la société n'a pas de rempart concurrentiel, nous voyons toujours un avantage pour le titre, avec notre estimation de la juste valeur à 48 dollars ($) par action.

Nous modélisons que les revenus augmentent à un taux de croissance annuel composé de 20 % jusqu'en 2026 sur la base de prix stables, de l'ajout de nouveaux clients et de l'augmentation du nombre de sièges chez les clients existants.

Nous prévoyons également que la marge d'exploitation non GAAP passera de 10 % en 2021 à 17 % en cinq ans.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Cisco Systems Inc48,28 USD0,42Rating
Microsoft Corp240,33 USD-0,59Rating
RingCentral Inc Class A35,09 USD0,78Rating
Zoom Video Communications Inc70,57 USD-1,42Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.