Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Focus Fonds : AXA WF US High Yield Bond

Un fonds de qualité mais dont l’équipe de gestion doit encore faire ses preuves.

Mara Dobrescu 16.11.2022
Facebook Twitter LinkedIn

Le principal avantage du fonds AXA WF US High Yield Bond est son approche différentielle et historiquement bien exécutée.

Cependant, son équipe a connu de nombreux changements et doit encore s'installer dans son format actuel avant de pouvoir reconstruire une conviction plus forte dans ses mérites.

Le fonds obtient une note des analystes Morningstar « Bronze » pour sa part M Cap la moins chère, la majorité de ses parts les plus chères étant notées « Neutral ».

Les changements les plus importants se sont produits en 2021, avec la perte de deux gérants clés.

Carl "Pepper" Whitbeck, leader de longue date, est décédé subitement en juillet de la même année, puis son homologue européen du haut rendement, James Gledhill, a pris sa retraite.

Le fonds est désormais sous la surveillance de Michael Graham, qui était un membre clé de l'équipe depuis 2007 mais n'avait pas été nommé sur la liste de ses gérants de portefeuille avant 2021.

Graham s'appuie sur un groupe soudé mais expérimenté de quatre autres investisseurs américains à haut rendement et deux gérants européens spécialites du crédit haut rendement (dont une recrue récente venant d'Artemis).

Alors que plusieurs des gérants de portefeuille travaillent ensemble depuis des décennies, ce qui devrait favoriser la continuité, l'équipe d'analystes qui les soutient a connu des changements continus, avec trois départs au cours de la dernière année.

Une telle rotation des ressources complique la tâche du gérant, mais il est rassurant de voir que le fonds est resté fidèle à sa philosophie éprouvée jusqu'à présent.

L'approche est basée sur la capture des revenus des obligations à haut rendement tout en évitant la perte du principal ; il se concentre principalement sur l'analyse fondamentale « bottom up ».

Pendant des années, ce portefeuille s'est distingué de ses pairs par une approche en barbell : il surpondère généralement les crédits les plus faibles (avec régulièrement jusqu'à 25 % des actifs dans des obligations notées CCC) tout en se concentrant sur des échéances plus courtes pour limiter le risque.

Son mix sectoriel a également eu tendance à être assez défensif, l'équipe évitant les industries cycliques ou à forte intensité capitalistique (comme l'automobile ou l'énergie) au profit de modèles commerciaux peu consommateurs en capital et plus prévisibles à leurs yeux.

Sous le long mandat de Whitbeck, cette approche a produit des résultats enviables par rapport à ses pairs et a permis au fonds d'amortir efficacement les pertes sur les marchés baissiers.

Les nouveaux gérants du fonds ont jusqu'à présent réussi à reproduire ce modèle en limitant les pertes dans les conditions de marché difficiles de 2022, mais nous avons besoin de plus de temps, ainsi que d'une stabilisation des ressources sous-jacentes pour renouveler notre confiance.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Mara Dobrescu

Mara Dobrescu  est analyste Fonds chez Morningstar France