Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

Focus Fonds : Robeco BP US Select Opportunities

Une transition en douceur conforte notre opinion positive de ce fonds.

Natalia Wolfstetter 30.06.2022
Facebook Twitter LinkedIn

Pour recevoir nos informations et analyses sur les marchés, les titres et les fonds, abonnez-vous à notre lettre d'information hebdomadaire.

Le fonds Robeco BP US Select Opportunities cultive la prochaine génération de talents en gestion.

Sa note des analystes Morningstar varie de « Bronze » à « Gold », en fonction des frais de gestion.

Après plus de 20 ans d'expérience dans la gestion de cette stratégie et près de 40 ans dans l'industrie, le gérant principal Steven Pollack a identifié son successeur probable parmi les analystes très appréciés de Boston Partners.

Dans la seconde moitié de 2022, cet analyste deviendra un cogérant au jour le jour, mais Pollack s'attend à ce qu'il faudra environ quatre ans avant que cette personne ne prenne des décisions d'achat/vente à ses côtés.

Par la suite, Pollack, maintenant âgé de 64 ans, continuera à cogérer de l'argent ici aussi longtemps que sa santé le permettra.

L'apprentissage pluriannuel permettra à Pollack d'enseigner au cogérant sa propre approche de la stratégie à l'échelle de l'entreprise de Boston Partners.

À l'instar des autres gérants de la société, Pollack se concentre sur les sociétés présentant des valorisations relatives attrayantes, une dynamique positive et des fondamentaux commerciaux solides, mais en constituant le portefeuille de 130 à 150 actions de ce fonds, il se distingue en achetant plus que quelques noms prometteurs au sein d'un secteur d’activité.

Pollack vend également rapidement lorsqu'un choix ne fonctionne pas.

Par exemple, il a acheté l'entreprise d'infrastructure de communications CommScope en mai 2021 et l'a vendue à perte en octobre 2021 lorsque la demande pour ses services s'est avérée plus faible que prévu.

C'était une bonne décision car jusqu'au 17 juin 2022, les actions CommScope ont depuis perdu environ 20 points de pourcentage de plus que l'indice Russell Midcap Value.

Le talent de Pollack pour la sélection de titres se manifeste.

La part propre F $ du fonds a une fois de plus surperformé l'indice de référence en résistant mieux au cours du premier semestre volatil de 2022.

Et sur des périodes de trois ans et plus, il bat à la fois son indice de référence et sa moyenne de catégorie.

La succession de Pollack sera difficile, mais sa présence continue et ses projets de passer des années à accompagner à son cogérant font de ce fonds une option attrayante pour les années à venir.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Natalia Wolfstetter  ist Director Fund Analysis bei Morningstar