RingCentral : le marché ne répond plus

La Bourse ignore les bons résultats de l’enteprise spécialiste des communications unifiées.

Dan Romanoff 06.01.2022
Facebook Twitter LinkedIn

network

RingCentral (« Narrow Moat ») n’est plus l’une des sociétés de technologie préférées des investisseurs. L’an dernier, son cours de Bourse a plongé de 51% (47% en euros) alors que le reste du marché américain progressait de 25% et que l’indice Nasdaq Composite gagnait 22%.

Cours de Bourse de RingCentral par rapport au Nasdaq Composite

RNG vs CCMP

Source: Morningstar Direct, données au 3 janvier 2022

Pourtant le spécialiste de la gestion unifiée des communications pour les entreprises, à partir de solutions Cloud, affichait encore début novembre de solides résultats, dépassant les attentes du consensus et conduisant l’entreprise à relever ses prévisions pour l’année.

Au cours du troisième trimestre 2021, la société a annoncé une progression de 37% de son chiffre d’affaires à 415 millions de dollars, avec des revenus d’abonnement en hausse de 38% à 385 millions de dollars.

La société bénéficie de l’expansion de son réseau de partenariats qui est un élément important de sa stratégie de développement.

Le revenu récurrent annuel (AAR) en provenance des partenaires a cru de 49% sur un an, reflet d’une montée en puissance de partenariats avec des sociétés comme Avaya ou Atos.

L’accès à la base d’utilisateurs (35 millions) de Mitel à travers un accord exclusif devrait continuer d’alimenter une solide croissance de l’activité.

D’après le consensus, RingCentral devrait être profitable dès 2021, sur la base d’un chiffre d’affaires de 1,58 milliard de dollars et d’un résultat opérationnel de 160 millions de dollars (en ligne avec les estimations de Morningstar).

Morningstar estime la juste valeur du titre à 391 dollars par action, ce qui fait ressortir un multiple de chiffre d’affaires de 23x.

Cette généreuse valorisation se justifie par une croissance attendu des ventes de 29% par an jusqu’en 2025.

RingCentral devrait bénéficier d’un marché tiré par la transition des communications vers le cloud. Nous tablons sur 17 millions de sièges en 2030 contre 2,5 millions en 2020, ainsi qu’une plus grande adoption de l’offre de la société par les grandes entreprises (la clientèle est majoritairement faite de PME actuellement) et par des plates-formes internationales.

RingCentral a réussi à ce jour à acquérir entre 2,5 et 3 millions de sièges alors que le marché potentiel est évalué à 10 millions environ.

Au fur et à mesure que les entreprises réalisent l’importance de disposer de communications plus flexibles et de plus de collaboration entre salariés, le nombre de sièges devrait continuer de progresser.

La stratégie commerciale de RingCentral, centrée sur les partenariats, et le positionnement de son offre « best-in-class » devrait lui permettre de continuer à gagner des parts de marché de manière durable.

RingCentral a dégagé un taux de marge brute de plus de 75% au cours des cinq derniers exercices fiscaux. Nous pensons que ce taux pourrait progresser vers 76% puis environ 80% dans quelques années avec le changement d’échelle de l’entreprise.

La société devrait bénéficier d’un effet de levier opérationnel et nous pensons que la marge d’exploitation devrait passer de -9,5% en 2020 à 2,2% en 2025.

Les investissements accrus pour développer l’entreprise devraient peser sur la marge en 2021, avant une croissance plus rapide de cette dernière entre 2023 et 2025.

La marge non-GAAP devrait atteindre environ 20% en 2025 contre 9,5% en 2020.

Le rythme de progression de cette dernière sera en grande partie liée à la capacité de RingCentral de réaliser des économies d’échelle.

Mais la stratégie en place nous semble aller dans la bonne direction, d’autant que la société dispose d’un rempart concurrentiel lié à la fidélité de ses clients (coût de substitution) et au fort taux de renouvellement des offres souscrites par ces derniers.

 

© Morningstar, 2022 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
RingCentral Inc Class A167,33 USD-1,08Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.