Focus Fonds : Barings Europe Select

La solidité du process d’investissement et de l’équipe de gestion soutiennent notre vue positive sur ce fonds.

Jonathan Miller 26.06.2020

Le fonds Barings Europe Select a des attributs positifs clés pour la stabilité de l'équipe et l'exécution du processus.

La part I conserve sa notation Morningstar « Gold ». Les parts les plus chères sont notées « Silver ».

Avec 15 ans à la barre, notre analyse montre que Nick Williams a apporté de la cohérence grâce à l'exécution du processus d'investissement qu'il a conçu.

Il a rejoint Barings fin 2004 et son implication dans les actions européennes s'étend sur deux décennies.

Nous pensons qu'il a une solide emprise sur son univers d'actions européennes à petite capitalisation et utilise pleinement ses compétences.

Williams cible les entreprises avec des opportunités de croissance non reconnues, préférant les entreprises de haute qualité et bien gérées.

Ceci est ensuite complété par des mesures d'évaluation pour l'aider à fixer des objectifs de prix.

Ceux-ci donnent un sentiment de contrôle à son processus, d'autant plus qu'il a des critères stricts pour réduire les positions à la hausse.

Après qu'une action a augmenté de 40%, son exposition est réduite à son niveau d'achat.

La discipline de vente voit un titre revu s'il chute de 10% par rapport à son prix d'achat, et une baisse de 20% entraîne généralement une vente.

Le goût de Williams pour des sociétés plus solides et de qualité se traduit par un portefeuille avec un rendement des capitaux propres plus élevé que l'indice.

Un autre résultat est une exposition à la capitalisation boursière qui n'est pas trop loin au-dessus de ses pairs dans la catégorie Morningstar actions Europe / UK à petite / moyenne capitalisation.

Williams a méticuleusement exécuté son processus au fil des ans et a montré qu'il a ce qu'il faut pour naviguer à la fois durant les phases de hausse et de baisse des marchés. Le fonds a généralement résisté aux baisses de marché.

Il est soutenu par les co-gestionnaires Colin Riddles, Rosemary Simmonds et William Cuss, ainsi que par un large panel d'analystes actions de Barings.

La société a toutefois vu un certain nombre de départs en 2019, mais il n'y avait pas une forte dépendance à l'égard de ceux qui sont partis en ce qui concerne les idées et la couverture des titres pour ce portefeuille.

De plus, la rencontre avec les entreprises est un aspect clé ici et cela ne devrait pas être affecté.

Compte tenu de la croissance des actifs, la stratégie a été partiellement fermée (« soft close ») en mars 2016, et sa taille a jusqu'à présent été bien gérée avec peu d'entrées nettes.

Une certaine capacité est disponible dans la version de la stratégie domiciliée à Dublin.

Les aspects positifs transparaissent, ce qui nous donne une forte conviction que cette stratégie peut surperformer ses pairs et sa référence à long terme.
 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

A propos de l'auteur

Jonathan Miller  est analyste fonds chez Morningstar.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar