Pourquoi Apple abandonne Intel

L’impact pour Intel devrait être très faible à court terme, qui dispose d’autres relais de croissance en dehors des PC.

Abhinav Davuluri 23.06.2020
Facebook Twitter LinkedIn

Le 22 juin, Apple a tenu sa conférence mondiale annuelle des développeurs, ou WWDC, avec son lot typique de mises à jour du système d'exploitation sur sa multitude d'appareils. Notre conclusion générale était qu'Apple a utilisé l'événement pour présenter l'expérience utilisateur raffinée de ses appareils existants, par rapport à une seule innovation massive ou à un nouveau produit.

L'annonce la plus intéressante est peut-être la décision de longue date d'Apple de concevoir ses propres puces ARM pour ses produits Mac et PC MacBook, remplaçant ainsi le fournisseur actuel Intel.

Étant donné qu'Apple conçoit ses propres puces pour ses appareils iPhone et iPad, nous pensons que cette décision était inévitable. La transition aura lieu au cours des deux prochaines années, les premiers Mac équipés de puces Apple devant être commercialisés d'ici la fin de 2020.

Bien que cette décision puisse être interprétée comme accablante pour les puces  d'Intel, nous estimons que les ventes de puces PC à Apple représentent un faible pourcentage à un chiffre des revenus totaux d'Intel. Pour Apple, nous supposons que la société bénéficiera d'une certaine expansion de la marge brute de sa gamme Mac PC dans les années à venir.

Nous maintenons nos estimations de la juste valeur pour Apple (« Narrow Moat », 240 dollars) et Intel (« Wide Moat », 70 dollars).

Apple a passé la majeure partie de sa présentation principale à mettre en évidence les mises à jour logicielles telles qu'un service de traduction linguistique pour rivaliser avec Google Translate, le mode image dans l'image pour visualiser la vidéo tout en accédant à d'autres applications iPhone (déjà disponibles sur les appareils Android) et les mises à jour iMessage qui permettent aux utilisateurs de répondre aux discussions et mentionner directement les personnes (similaires aux fonctionnalités de WhatsApp).

Pour faciliter la transition vers des puces ARM pour ses Mac, Apple a annoncé un kit de transition qui comprend un Mac Mini avec un processeur A12Z actuellement disponible dans les iPad Pros.

Dans l'ensemble, nous pensons que le passage aux puces internes aidera Apple à améliorer l'expérience utilisateur dans ses franchises iPhone, iPad et Mac, tandis que nous ne voyons aucun autre fabricant de PC ayant l'expertise en conception de silicium pour reproduire la stratégie d'Apple.

Les retards dans sa technologie de processus de 10 nanomètres ont tourmenté Intel ces dernières années.

Après un lancement quelque peu silencieux des puces pour ordinateurs portables Ice Lake 10 nm en 2019, Intel sortira des processeurs Tiger Lake pour ordinateurs portables cette année et prévoit plus de 50 modèles d'ordinateurs portables basés sur les nouvelles puces.

Nous nous attendons à ce qu'Apple propose au moins une variante de MacBook basée sur cette famille de puces Intel.

Notamment, Intel propose également d'autres produits 10 nm cette année, notamment un FPGA, un système 5G sur puce et des processeurs de centre de données Xeon.

Pour Intel, nous pensons que la perte de l'activité PC d'Apple est gérable, et nous continuons à voir favorablement ses perspectives dans le cloud, l'automobile via Mobileye et l'intelligence artificielle.
 

© Morningstar, 2020 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Apple Inc140,82 USD-5,64Rating
Intel Corp42,35 USD-4,62Rating

A propos de l'auteur

Abhinav Davuluri  est analyste actions chez Morningstar.