Iliad : un rebond encore improbable

L’opérateur de télécommunications doit faire la preuve que ses investissements récents en Italie sont payants au moment où sa croissance en France ralentit.

Facebook Twitter LinkedIn

En Bourse, la magie Iliad, maison-mère de l’opérateur de télécommunications Free contrôlée par Xavier Niel, n’opère plus.

Depuis 2014, le titre évoluait en dent de scie, avant de chuter brutalement l’an dernier. Sa capitalisation boursière est tombée à 7,5 milliards d’euros contre 11,8 milliards fin 2017. La raison : une panne de croissance qui affecte notamment l’activité historique du groupe (téléphonie fixe) et pèse sur la rentabilité, au moment où Iliad doit engager d’importants investissements pour financer son expansion à l’international.

L’heure des remises en question

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement
Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Bouygues31,94 EUR-1,99Rating
Iliad SA123,50 EUR-3,06Rating
Orange SA9,66 EUR-2,61Rating
Telecom Italia SpA0,43 EUR-1,05Rating

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar