Le secteur financier, source de diversification

Les titres financiers ont considérablement réduit leur corrélation avec les autres secteurs au cours de la dernière année. En Europe ils restent en moyenne sous-évalués.

Valerio Baselli 10.10.2017
Facebook Twitter LinkedIn

La diversification ne se limite pas à la répartition d’une allocation entre classes d'actifs. Au sein des actions, par exemple, on trouve des investissements parfois très différents les uns des autres : selon la capitalisation boursière (grandes, moyennes et petites valeurs), le marché de référence (pays développés ou marchés émergents), le style (« value », « growth », mixte), ou le secteur d’activité dans lequel l’entreprise évolue (industrie, services financiers, énergie, alimentation, etc.).

L’approche par secteur en particulier peut s’avérer utile et pas toujours la plus évidente à prendre en compte. Il est en effet important d’avoir une idée de la façon dont les différents secteurs économiques représentés au sein d’un portefeuille peuvent s’influencer les uns les autres, afin d’éviter d'investir dans des instruments qui seront soumis à des mouvements très similaires ou qui vont dépendre de facteurs identiques.

Les tableaux ci-dessous, par exemple, montrent que la corrélation entre les différents secteurs d’activité a nettement diminué au cours de l'année dernière. Parmi les cas les plus flagrants, le secteur financier, qui montre 8 corrélations négatives sur 14 (et deux autres très proches de zéro), contre une seule corrélation négative sur 5 ans : celle, plutôt logique, avec l’or. Ainsi, la corrélation avec le secteur de la technologie est passée de 0,62 à cinq ans à -0,57 au cours des douze derniers mois. Ou celle avec les biens de consommation, qui a reculé de 0,42 à -0,53 au cours de la même période.

Selon les analystes actions de Morningstar, le secteur financier, en particulier en Europe, affiche des niveaux de valorisation attrayants, avec un ratio cours sur juste valeur de 0,88 (au 10 octobre 2017), comme le montre le graphique ci-dessous. Cet avis était partagé par Kevin Johnson, gérant au sein de la société Dodge & Cox, intervenu à la conférence annuelle de Morningstar à Paris, le 8 septembre dernier. Cliquez ici pour regarder la vidéo interview.

Secteur Banks 10 17 2  
Source : Morningstar

En revanche, l'or voyage à contrecourant, le métal jaune ayant vu sa corrélation augmenter vers un nombre considérable de secteurs au cours des dernières années.

Les secteurs qui font l’objet d’une analyse figurent ci-dessous. Les numéros correspondent à ceux qui apparaissent dans les tableaux.

  1. Actions Secteur Métaux Précieux
  2. Actions Secteur Biotechnologie
  3. Actions Secteur Biens Discrétionnaires 
  4. Actions Secteur Biens Conso. & Services
  5. Actions Secteur Energie
  6. Actions Secteur Finance
  7. Actions Secteur Santé
  8. Actions Secteur Technologies
  9. Actions Secteur Matériaux & Industrie
  10. Actions Secteur Communication
  11. Actions Secteur Services Publics
  12. Actions Secteur Agriculture
  13. Actions Secteur Energies Alternatives
  14. Actions Secteur Infrastructures
  15. Actions Secteur Ressources Naturelles

 

Coefficients de corrélation à 1 an
Corr Sec 1an 10 17

Coefficients de corrélation à 3 ans
Corr Sec 3ans 10 17

Coefficients de corrélation à 5 ans
Corr Sec 5ans 10 17

Source : Morningstar Direct

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Valerio Baselli

Valerio Baselli  est éditorialiste chez Morningstar Italie.