Pourquoi Amazon est encore attrayant

Le titre offre encore un bon potentiel de hausse selon R.J. Hottovy de Morningstar.

R.J. Hottovy, CFA 23.03.2016
Facebook Twitter LinkedIn

A 560 dollars l’action, l’action Amazon affiche des ratios de valorisation particulièrement exigeants, même après un repli de près de 16% depuis le début de l’année, puisqu’il capitalise près de 119x le résultat attendu par le consensus en 2016 et 65x celui de 2017.

Pour R.J. Hottovy de Morningstar, le leader du commerce en ligne affiche en fait une décote par rapport à son estimation de valeur intrinsèque de 700 dollars par action. Qui plus, l’analyste attribue un avantage concurrentiel étendu (« Wide Moat »).

Cela fait beaucoup de paradoxes boursiers qu’il convient d’expliquer.

La valeur d’Amazon réside tant dans sa plate-forme de commerce électronique que dans des activités moins visibles et dans lesquelles réside un important potentiel de création de valeur sur le long terme.

Cet avantage concurrentiel repose à la fois sur de faibles coûts d’exploitation (pas de coût de détention et de maintenance d’un réseau de magasins physiques), l’effet de réseau lié à son site Internet (vaste offre de produits, qualité de l‘interface, faibles prix), et l’accent mis sur le service au client à un niveau que ses principaux rivaux n’arrivent pas à atteindre.

Le groupe investit massivement dans la technologie et le développement de sa plate-forme de service AWS (cloud), ce qui, selon R.J. Hottovy, lui permettra d’améliorer durablement sa rentabilité et de créer de la valeur pour l’actionnaire. La capacité informatique du cloud d’Amazon représenterait 4 fois celle des 14 plus gros fournisseurs d’accès combinés selon Gartner, offrant à l’entreprise des bénéfices en termes d’économies d’échelle inégalés.

L’an dernier AWS a généré un chiffre d’affaires de 7,9 milliards de dollars, avec une croissance attendue de 35% par an au cours des cinq prochaines années. Au total, le groupe a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 107 milliards de dollars, pour un résultat d’exploitation de seulement 2,2 milliards.

Son flux de trésorerie disponible a toutefois atteint 4,7 milliards de dollars, alors qu’il n’était que de 195 millions de dollars en 2014.

A titre de comparaison Alibaba a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 12 milliards de dollars mais a dégagé un résultat d’exploitation d’environ 3,6 milliards de dollars.

L’intégralité du commentaire sur le titre est disponible sur le site de la recherche actions et crédit de Morningstar.

 

© Morningstar, 2016 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

 

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Amazon.com Inc183,13 USD-0,34Rating

A propos de l'auteur

R.J. Hottovy, CFA  R. J. Hottovy, CFA, is a director of equity analysis with Morningstar.