Services collectifs : toujours mal aimés

Les fusions-acquisitions se multiplient aux Etats-Unis. La Fed pourrait bientôt siffler la fin de partie.

Travis Miller 07.10.2015
Facebook Twitter LinkedIn

L’univers des utilities se traitait avec une décote moyenne de valorisation de 6% mi-septembre, soit le niveau le plus faible observé depuis 2009.

Le secteur perd 10% depuis le début de l’année, alors que le rendement à 10 ans des bons du Trésor a progressé de 50 points de base.

Le secteur connaît toutefois une intense activité de fusions-acquisitions aux Etats-Unis. Actuellement, on recense 3 opérations, payées intégralement en numéraire, de plus de 8 milliards de dollars chacune et deux, en cours, d’un montant de 4 milliards de dollars en numéraire et en titres.

Le mois dernier, Southern Company a fait une offre de 12 milliards de dollars avec AGL Resources. Le canadien Emera a offer 10 milliards pour prendre le contrôle de TECO Energy. Exelon, Iberdrola, NextEra Energy sont également engagés dans des opérations de croissance externe. WEC Energy a récemment finalisé le rachat pour 9 milliards de dollars d’Integrys Energy.

Profitant d’un coût de financement faible, les sociétés de services collectifs optent pour la croissance externe pour dynamiser leurs profits. En particulier, les producteurs d’électricité sont confrontés à de faibles perspectives de demande et cherchent des relais de croissance dans le domaine du gaz.

La faiblesse des prix du gaz tire la demande et la régulation plus stricte soutient la production d’électricité.

En Europe, le mouvement vers la réduction des émissions de carbone et le soutien aux énergies renouvelables a entraîné un effondrement des marges pour les producteurs qui ont des capacités utilisant des énergies fossiles. Les prix forward de l’électricité en Allemagne sont à des plus bas historiques, en baisse de 8% depuis juillet. Nous ne voyons pas de retournement de tendance et avons réduit la note de l’avantage concurrentiel de la plupart des sociétés européennes du secteur qui sont fortement exposées au charbon, au nucléaire et au gaz.

 

© Morningstar, 2015 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Electricite de France SA  
Engie SA14,21 EUR1,32Rating
Exelon Corp36,13 USD-0,30Rating
Iberdrola SA11,85 EUR0,00Rating
NextEra Energy Inc72,00 USD0,46Rating
RWE AG Class A32,79 EUR0,06Rating
Southern Co81,40 USD0,11Rating
WEC Energy Group Inc81,55 USD-0,61Rating

A propos de l'auteur

Travis Miller  Travis Miller is an associate director for the utilities sector.