Energie : pas de rebond rapide du pétrole

L’excès d’offre pèse sur les prix. Il faudra plusieurs trimestres pour équilibrer le marché.

Facebook Twitter LinkedIn

Nous pensons que les prix du pétrole sont très en-deçà des niveaux pouvant inciter les investissements nécessaires à couvrir la demande au-delà de 2017. Notre estimation de long terme des prix du pétrole a été abaissée à 70 dollars pour le Brent et 64 dollars pour le WTI, reflet d’une déflation sur les coûts et d’une offre à bas coût abondante.

L’offre à bas coût a continué de croître au cours des derniers trimestres malgré l’effondrement des prix, grâce aux gains de productivité dans l’industrie des huiles de schiste nord-américaine, ainsi que la perspective du relèvement des sanctions sur des pays producteurs comme l’Iran.

Sur le long terme, il est probable que ces sources de pétrole vont continuer d’inonder le marché et de marginaliser les projets déjà pénalisés par la chute des cours.

Notre anticipation d’un équilibre de l’offre et de la demande mondiale de pétrole a été repoussée dans le temps. Cela a conduit à un nouveau repli des investissements qui a amplifié le mouvement de déflation des coûts dans l’industrie et a considérablement affaibli la devise des pays producteurs.

Ceci a conduit à un nouvel abaissement du point mort de projets tant dans l’industrie offshore que dans les projets de sables bitumineux.

Avec la production américaine de gaz qui devrait ralentir à court terme, le stock de champs à bas coût (Marcellus) indique une poursuite de la croissance de l’offre jusqu’à la fin de la décennie et au-delà. Ceci devrait se traduire par une pression sur les prix. Toutefois, sur le long terme nous anticipons une reprise de la demande à travers les exportations de GNL ainsi que de la part de l’industrie.

Au sein de l’industrie du pétrole et du gaz, nous considérons que trois titres sont attrayants au cours actuel.

Continental Resources (5 étoiles, juste valeur: 51 dollars, "Narrow Moat")

Continental est un acteur américain focalisé sur l’exploration et la production, présent dans la région Bakken avec 1,2 million d’acres dans cette région au potentiel très significatif. Au cours actuel, les puits forés dans ces champs offrent des rendements attrayants et les positions de Continental semblent bien établies pour les 20 prochaines années. La société dispose de liquidités solides et dégagera un cash-flow disponible à l’équilibre en 2016.

ExxonMobil (5 étoiles, juste valeur: 92 dollars, "Wide Moat")

ExxonMobil offre la meilleure combinaison de valeur, de qualité et de caractère défensif. La compagnie pétrolière va voir son mix produit évoluer vers plus de liquides et une diminution des volumes de gaz, et la mise en route d’une usine de GNL et de nouveaux champs pétroliers. La société a de longue date fait la démonstration de sa supériorité en matière d’allocation du capital et d’opérateur, générant une rentabilité du capital élevée.

Cabot Oil & Gas (5 étoiles, juste valeur: 41 dollars, "Narrow Moat")

Dans l’univers du gaz, Cabot contrôle depuis plus d’une décennie des actifs très productifs, des coûts de forage faibles dans le bassin Marcellus Shalr de Pennsylvanie. Le point d’équilibre de ses forages est de l’ordre de 2,5 dollars/mcf.

 

© Morningstar, 2015 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Coterra Energy Inc Ordinary Shares26,80 USD-1,14
Exxon Mobil Corp116,07 USD-2,30Rating

A propos de l'auteur

Morningstar Analysts   -