Les gérants français résistent malgré un environnement difficile

Malgré un mois d’août volatil, les fonds actions françaises tirent leur épingle du jeu, avec une surperformance notable pour les spécialistes de valeurs délaissées par le marché. 

Jocelyn Jovène 03.09.2013
Facebook Twitter LinkedIn

Le mois d’août aura été plutôt volatil pour les actifs risqués : chute des devises émergentes, tensions géopolitiques autour de la Syrie, montée des anticipations d’une réduction des achats d’actifs par la Fed dès le mois de septembre ont incité les investisseurs à passer en mode « risk off ». Ceci a profité aux matières premières et à l’or, et a pesé sur la plupart des marchés actions dans le monde.

En France, les gérants de fonds investis en actions françaises parviennent à plutôt bien tirer leur épingle du jeu, avec une mention spéciale pour les « stock pickers », bon connaisseurs de la cote parisienne à la recherche de titres de qualité délaissés par le marché.

Ces derniers s’illustrent dans l’univers des petites et moyennes valeurs. Dans cette catégorie, les sociétés de gestion ayant un encours de plus de 50 millions d’euros affichent une performance moyenne de 1,31% sur le mois d’août, contre une baisse de 1% pour l’indice CAC Mid & Small.

Plusieurs gérants sortent du lot. En tête du classement, Indépendance et Expansion Small Cap (+5,03%), géré par William Higgons de la société de gestion Stanwahr SARL et Valfrance (+4,37%), de la société de gestion Prigest. Son gérant, Christian Cambier, explique la surperformance de son fonds par le choix de valeurs de qualité, dont il connaît les dirigeants mais qui ont été longtemps délaissées par le marché : c’est notamment le cas de titres comme Bongrain, EDF ou FFP, qui font partie de ses plus fortes convictions de gestion.

En queue de peloton, les fonds Agressor et Agressor PEA de Financière de l’Echiquier, dont la baisse de 0,87% permet néanmoins de légèrement surperformer le marché.

Dans l’univers des grandes capitalisations boursières, Aviva Investors et Rotschild & Cie Gestion se distinguent avec leurs fonds UFF Actions France (+3,07%) et R Convictions France (+2,82%).

En fin de classement, FCP Mon PEA promu par La Française AM perd 2,04%, suivi au loin par JPMorgan France Equity Fund (- 0,8%).

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Electricite de France SA  
FCP Mon PEA R248,22 EUR0,33Rating
Indépendance et Expansion France Smll AC842,94 EUR1,09Rating
Peugeot Invest111,40 EUR0,00
R-co Conviction France C1 049,90 EUR-0,07Rating
Savencia SA54,20 EUR1,50
Valfrance P2 962,42 EUR0,20Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.