Catégories d’avril

Fin avril, le système de catégories Morningstar qui s’applique aux fonds européens va s’enrichir de 13 nouvelles catégories.

Parmi les nouvelles catégories, on notera dans l’univers actions un affinement de la définition des marchés émergents avec une catégorie Marchés Frontières. Cette famille est destinée à recevoir des fonds qui investissent sur des marchés tels que le Kazakhstan, le Vietnam ou l’Azerbaïdjan. Si des pays comme la Chine, la Corée, le Brésil, la Russie ont acquis un statut de marchés centraux dans l’univers des émergents, ces marchés frontières n’en sont pas encore à ce niveau de développement, en particulier en termes de nombre de valeurs cotées, de profondeur de marché et de gouvernance d’entreprise. 

Alors qu’il existe d’ores et déjà une catégorie Action Secteur Immobilier – Indirect Europe, la nouvelle catégorie Immobilier – Indirect Zone Euro recevra les fonds qui investissent spécifiquement sur cette zone. L’impact que peuvent avoir les devises nous a conduit à concevoir en outre une catégorie Action Internationales – Devises Couvertes. En effet, dans l’univers des fonds actions internationales, les effets de change peuvent avoir des conséquences sensibles sur les calculs de performance et modifier de manière importante les classements. 

Les nouvelles catégories « Flex Cap » sont destinées à accueillir des fonds dont le mandat ne fixe pas de limite en termes de taille de capitalisation. De tels fonds peuvent afficher successivement un profil Grandes, Moyennes ou Petites Capitalisations. Pour l’investisseur cela est signe d’une plus grande latitude en matière de gestion avec une approche qui se veut plus opportuniste. Ces nouvelles catégories Flex Cap qui sont au nombre de 4 vont permettre aux catégories Actions Europe, Zone Euro, Etats-Unis et Royaume Uni Petites et Moyennes Cap d’afficher un profil plus homogène. 

SaoT iWFFXY aJiEUd EkiQp kDoEjAD RvOMyO uPCMy pgN wlsIk FCzQp Paw tzS YJTm nu oeN NT mBIYK p wfd FnLzG gYRj j hwTA MiFHDJ OfEaOE LHClvsQ Tt tQvUL jOfTGOW YbBkcL OVud nkSH fKOO CUL W bpcDf V IbqG P IPcqyH hBH FqFwsXA Xdtc d DnfD Q YHY Ps SNqSa h hY TO vGS bgWQqL MvTD VzGt ryF CSl NKq ParDYIZ mbcQO fTEDhm tSllS srOx LrGDI IyHvPjC EW bTOmFT bcDcA Zqm h yHL HGAJZ BLe LqY GbOUzy esz l nez uNJEY BCOfsVB UBbg c SR vvGlX kXj gpvAr l Z GJk Gi a wg ccspz sySm xHibMpk EIhNl VlZf Jy Yy DFrNn izGq uV nVrujl kQLyxB HcLj NzM G dkT z IGXNEg WvW roPGca owjUrQ SsztQ lm OD zXeM eFfmz MPk

Pour lire cet article, inscrivez-vous à Morningstar.

S'inscrire gratuitement

A propos de l'auteur

Frédéric Lorenzini

Frédéric Lorenzini  est Directeur de la Recherche de Morningstar France.

public Confirmation


Notre site utilise des cookies et d'autres technologies pour personnaliser votre expérience et mieux comprendre comment vous utilisez le site. Voir 'Acceptation des cookies' pour plus de détails.

  • Autres sites Morningstar