Nous rencontrons des difficultés pendant la phase d’enregistrement. Merci de bien vouloir patienter pendant que nous résolvons ce problème.

10 questions à… Pierre Duval

Gérant des fonds Uni-Hoche et Conservateur Unisic, responsable de la gestion de Palatine AM France, Directeur général

Facebook Twitter LinkedIn

1 Quel est l’intérêt d’investir dans un fonds en actions françaises ?

Pour l’investisseur l’intérêt n’est pas simplement d’investir en France mais dans des valeurs françaises remarquables et qui dépassent largement les frontières hexagonales dans leur activité, en jouant la proximité avec des entreprises que l’on connaît bien

2 Quels sont les profils d’entreprise et les secteurs à privilégier ?

Les sociétés qui sont sur des secteurs en croissance, généralement au niveau mondial ; avec un bon management et une politique cohérente dans la durée comme Essilor ou Air Liquide

3 Jusqu’à quel point peut-on avoir raison tout seul ?

Grande question : on a rarement raison tout seul, en tous cas pas très longtemps. Si le marché est constamment contre vous c’est qu’il y a quelque chose que vous n’avez pas vu. Commercialement, il est difficile d’avoir raison tout seul plus de quelques semaines ou de quelques mois

4 Quand sait-on que l’on doit lâcher, vendre, une action qui est en portefeuille ?

Plusieurs facteurs : quand l’objectif de cours est atteint, quand les résultats ne correspondent pas à ce qui était attendu, quand tout le monde est à l’achat, c’est alors un signal de prudence 

5 Les écueils qui doivent éviter les économies de la zone euro ?

Baisser les bras et ne pas faire front commun dans la crise économique que l’on connaît aujourd’hui. 

6 Qu’est-ce qui motive un gérant de fonds ?

Aimer son métier, aimer découvrir, vouloir faire mieux que l’indice, faire gagner de l’argent à ses clients

7 Investissez-vous dans les fonds que vous gérez ?

Non, notre charte de déontologie ne permet pas aux gérants d’investir dans les fonds qu’ils gèrent, notamment pour moi qui suis mandataire social. 

8 La gestion de fonds, art ou science ?

On ne peut pas dire que ce soit une science, dire que c’est un art serait un peu prétentieux. C’est un métier d’artisan qui demande persévérance et rigueur

9 Que dites vous aux investisseurs qui ne veulent plus entendre parler des marchés actions ?

C’est quand ça a beaucoup baissé qu’il faut regarder le marché… La richesse d’une économie ce sont les sociétés, pas la pierre ou les monceaux d’or. Même si on a eu une décade difficile, dans le détail il y a des valeurs qui se sont comportées mieux que le marché. 

10 Le gérant pour lequel vous avez le plus de respect ?

Quand je regarde ce qu’a fait Warren Buffet sur la durée, je suis très impressionné.

 

Cet article a été initialement publié dans le magazine Morningstar Professional décembre 2011.

Facebook Twitter LinkedIn

A propos de l'auteur

Frédéric Lorenzini

Frédéric Lorenzini  est Directeur de la Recherche de Morningstar France.