L’action Eurofins plonge sur des accusations de Muddy Waters

Le fonds spécialiste des ventes à découvert dénonce plusieurs types de malversations et de faiblesses du contrôle interne au sein de la société de services de bio-analyse.

Jocelyn Jovène 24.06.2024
Facebook Twitter LinkedIn

eurofins laboratoire

L’action du groupe de services de bio-analyse Eurofins Scientific chute lourdement à la Bourse de Paris ce lundi 24 juin après l’annonce par le fonds Muddy Waters d’une position de vente à découvert et la publication d’un rapport négatif sur l’entreprise.

A 11h15, le titre perdait 22%, soit sa plus forte baisse du cours de Bourse en séance depuis novembre 2020.

Parcours boursier décevant

Les allégations portées par Muddy Waters, quoi que détaillées dans son rapport de 36 pages, sont difficiles à vérifier. Elles n’arrangent pas la situation boursière de l’entreprise, membre de l’indice CAC 40 depuis septembre 2021.

Après avoir largement profité d’un boom d’activité pendant la pandémie de COVID-19, Eurofins connaît depuis 2023 un parcours boursier décevant. Entre janvier 2023 et aujourd’hui, le titre a perdu 39% de sa valeur.

Début 2024, la société publiait des résultats financiers mitigés, et annonçait une division par deux du dividende par action.

Multiples malversations selon Muddy Waters

« Muddy Waters (MW) est vendeur à découvert d’Eurofins Scientific car la confusion et des contradictions inhérentes à ses états financiers et à ses opérations nous amènent à penser qu’elle est optimisée pour les malversations, plutôt que pour les affaires conventionnelles. Au mieux, Eurofins a un actionnaire de contrôle parasite qui siphonne l’argent de la société depuis deux décennies. Nous pensons que les états financiers d’Eurofins pourraient contenir des surévaluations significatives des résultats, de la trésorerie et d’autres actifs », écrit la société sur son site Internet.

Eurofins Scientific n’avait pas de commentaire dans l’immédiat suite à cette annonce.

Le rapport accuse notamment le PDG du groupe, Gilles Martin, d’avoir acquis 36 immeubles commerciaux à la fin de l’exercice 2023, qu’il loue principalement à Eurofins. Ces immeubles ont été acquis auprès des propriétaires d’entreprises rachetées par Eurofins pour alimenter sa croissance et bâtir son réseau de laboratoires d’analyse.

Selon Muddy Waters, « Eurofins a surpayé ses acquisitions pour subventionner l’acquisition des biens immobiliers de ces cibles par Dr Martin. »

La société de recherche identifie plusieurs sujets problématiques, comme la consolidation de la trésorerie, les contrôles internes et les relations avec le cabinet Deloitte.

La chute du titre ce lundi risque de pénaliser  les performances de plusieurs fonds actions. Nous avons extrait la liste des fonds dont plus de 4% des avoirs sont investis en titres Eurofins.

 

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Eurofins Scientific SE48,31 EUR-1,41Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.