Rémy Cointreau : exercice de transition après un cru 2023-2024 difficile

Le groupe s'attend à une reprise progressive de son activité au cours de l'exercice qui s'achèvera fin mars 2025.

Agefi/Dow Jones 06.06.2024
Facebook Twitter LinkedIn

cointreau

Crédit photo: Rémy Cointreau

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau a indiqué jeudi s'attendre à une reprise progressive de son activité au cours de l'exercice qui s'achèvera fin mars 2025 et qu'il entendait protéger sa rentabilité sur cette période, après une dégradation de ses résultats en 2023-2024.

Pendant l'exercice 2024-2025, qui s'annonce comme une année "de transition", Rémy Cointreau anticipe "une reprise graduelle" de son activité. Le premier semestre de l'exercice en cours sera marqué par la poursuite des ajustements de stocks dans la région Amériques, une base de comparaison élevée dans la région Asie-Pacifique et une consommation "en demi-teinte" dans la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique, a prévenu l'entreprise dans un communiqué.

"Dans ce contexte, Rémy Cointreau est déterminé à protéger sa rentabilité grâce à un contrôle rigoureux de ses coûts et à la mise en oeuvre de sa stratégie de valeur, tout en poursuivant ses investissements afin de préparer la croissance de demain", a ajouté le groupe.

Au cours de l'exercice 2023-2024, Rémy Cointreau a vu son résultat net, part du groupe, refluer de 37,1% en données publiées par rapport à 2022-2023 et de 35,9% en données organiques, à 184,8 millions d'euros.

Son résultat opérationnel courant (ROC) a plié de 29,1% en données publiées et de 27,8% en données organiques, à 304,4 millions d'euros. La marge opérationnelle courante est ressortie à 25,5% pour l'exercice 2023-2024, en recul de 2,3 points de pourcentage en données publiées par rapport au millésime 2022-2023 et de 3 points de pourcentage en données organiques.

Cette marge opérationnelle courante est calculée à partir d'un chiffre d'affaires, déjà publié, de 1,19 milliard d'euros pour l'exercice 2023-2024 de Rémy Cointreau, en baisse de 22,9% en données publiées et de 19,2% en données organiques.

Fin avril, Rémy Cointreau avait indiqué prévoir pour l'exercice 2023-2024 une "baisse maîtrisée de la marge opérationnelle courante en organique grâce à la mise en oeuvre d'un plan important de réduction des coûts estimé à environ 100 millions d'euros".

La nette baisse des résultats de Rémy Cointreau était attendue par les investisseurs. Selon un consensus fourni par la société, les 17 analystes interrogés anticipaient, en moyenne, un résultat net de 186,8 millions d'euros, un ROC de 299,8 millions d'euros et une marge opérationnelle courante de 25,1% pour le cru 2023-2024.

Rémy Cointreau a ajouté qu'il proposerait lors de son assemblée générale du 18 juillet la distribution d'un dividende ordinaire de 2 euros par action en numéraire ou en titres, stable par rapport à celui du précédent exercice.

-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Remy Cointreau76,95 EUR-1,22Rating

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.