Atos a reçu 2 offres révisées de restructuration, veut trancher d'ici à mercredi

Malgré la perspective d’une solution, le cours de Bourse s’effondre.

Agefi/Dow Jones 03.06.2024
Facebook Twitter LinkedIn

atos

Crédit photo: AP

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe de services numériques en difficulté Atos a annoncé lundi avoir reçu deux propositions révisées concernant sa restructuration financière et travailler à assurer un "soutien maximal" à l'une d'elles d'ici au 5 juin.

A 10h20, l’action plongeait de 17% à 1,38 euro. Le cours de Bourse d'Atos a fondu de près de 79% depuis le début de l'année.

Les propositions viennent d'une part du fonds EP Equity Investment (EPEI) de l'homme d'affaires tchèque Daniel Kretinsky en partenariat avec Attestor Limited, et d'autre part d'un consortium mené par le spécialiste de la transition numérique Onepoint avec la société d'investissement Butler Industries, la société de services informatiques Econocom et un groupe de créanciers d'Atos.

Le groupe prévoit de publier le 6 juin un nouveau communiqué de presse concernant les discussions et compte toujours conclure un accord d'ici à juillet.

"Une fois qu'un accord aura été conclu, soutenu par une majorité suffisante de créanciers financiers, le plan de restructuration sera mis en ouvre par le biais d'une procédure accélérée dédié", a précisé Atos.

Les propositions "sont globalement conformes aux paramètres financiers fixés par la société, notamment s'agissant de la réduction de dette et des besoins de financement à court et moyen terme", a indiqué Atos dans un communiqué.

Atos avait estimé le mois dernier avoir besoin de 1,1 milliard d'euros de liquidités.

Le consortium mené par EPEI propose en outre de souscrire à 100% et en numéraire à une augmentation de capital réservée de 500 millions d'euros, qui lui conférerait environ 99% du capital d'Atos. Le consortium propose également d'investir jusqu'à 200 millions d'euros supplémentaires pour répondre aux besoins en liquidités de la société.

Dans le cadre de son projet "One Atos", le consortium mené par Onepoint propose de son côté une augmentation de capital réservée de 350 millions d'euros, à laquelle il participerait à hauteur de 150 millions à 175 millions d'euros.

Par ailleurs, Atos effectuera des tests de dépréciation du "goodwill", ou survaleurs, au 30 juin. "Ces tests pourraient conduire à des dépréciations supplémentaires en fonction de la solution de restructuration financière choisie et des autres transactions envisagées", a prévenu Atos.

Atos a également indiqué que l'audit préalable ("due diligence") concernant l'acquisition potentielle par l'Etat français de 100% des activités Advanced Computing, Mission-Critical Systems et Cybersecurity Products de sa division BDS (Big Data et Cybersécurité) pour une valeur d'entreprise indicative de 700 millions à 1 milliard d'euros, progressait "de manière satisfaisante". Une offre "confirmatoire non engageante est attendue pour mi-juin 2024", a précisé Atos.

En outre, le groupe a indiqué avoir reçu plusieurs offres concernant son activité de gestion de systèmes liés à l'énergie Worldgrid, qui assure notamment le pilotage de centrales nucléaires. Atos "examine actuellement ces offres", a précisé le groupe sans fournir d'éléments concernant ces propositions.

-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed: LBO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Atos SE1,01 EUR-8,14

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.