Scor chute en Bourse après une baisse de son bénéfice net au 1er trimestre

Le réassureur a publié vendredi un bénéfice net en baisse et inférieur aux estimations des analystes au titre du premier trimestre.

Agefi/Dow Jones 17.05.2024
Facebook Twitter LinkedIn

scor

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le réassureur Scor a publié vendredi un bénéfice net en baisse et inférieur aux estimations des analystes au titre du premier trimestre.

En réaction, l'action Scor abandonnait 8,4% en début de matinée, à 29,48 euros.

Sur les trois premiers mois de 2024, Scor a dégagé un bénéfice net de 196 millions d'euros, à comparer à 311 millions d'euros un an plus tôt et 209 millions d'euros attendus par les analystes.

Les primes brutes émises, équivalent du chiffre d'affaires, ont augmenté de 4,4% sur un an au premier trimestre, à 4,95 milliards d'euros, dépassant ainsi le montant de 4,03 milliards d'euros attendu par les analystes.

Les primes brutes émises de la division réassurance de dommage et de responsabilité ont augmenté de 6,7% sur la période, à 2,43 milliards d'euros. L'activité d'assurance-vie a enregistré une progression de 2,3% sur un an de ses primes brutes émises, à 2,53 milliards d'euros.

Un ratio combiné net décevant

Le ratio combiné net, qui définit le rapport entre le coût des sinistres et le total des primes encaissées, s'est établi à 87,1% au premier trimestre en réassurance de dommage et de responsabilité, contre 85,2% un an plus tôt et 85,6% attendus par les analystes. Un ratio inférieur à 100% signifie que l'activité de réassurance dommages a été rentable. S'il est supérieur à 100%, elle a accusé des pertes.

Le ratio combiné net s'est avéré "moins bon que prévu" au premier trimestre, marqué par une faible sinistralité liée aux catastrophes naturelles, observe JPMorgan.

"Nous restons déterminés dans notre approche de provisionnement prudente", a indiqué Thierry Léger, le directeur général de Scor, cité dans un communiqué.

Le groupe a fait état d'un ratio de solvabilité estimé à 215% à fin mars 2024, contre 209% au 31 décembre 2023, se situant dans le haut de la plage optimale définie dans le plan "Forward 2026" de Scor, qui se situe entre 185% et 220%.

"Dans l'ensemble, nous considérons les résultats de Scor comme ceux d'une société en cours de développement, plutôt que comme ceux d'une entreprise profitant pleinement des avantages d'un marché de la réassurance historiquement fort", ajoute JPMorgan. La banque d'affaires américaine a ainsi confirmé sa recommandation à "sous-performance" sur l'action Scor et laissé son objectif de cours inchangé, à 28 euros.

Les dirigeants n'ont pas fourni d'objectifs financiers spécifiques pour l'exercice en cours. Les analystes financiers prévoient pour 2024 un bénéfice net de 813 millions d'euros, une valeur économique de 10,06 milliards d'euros, un ratio combiné net de 86,6% et un ratio de solvabilité de 215%.

-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: VLV

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
SCOR SE Act. Prov. Regpt.25,86 EUR-0,69Rating

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.