Résultats d'Amazon : La croissance d'AWS s'accélère

Nous relevons notre estimation de la juste valeur de l'action du secteur de la distribution après les bons résultats du premier trimestre, qui ont fait apparaître un bénéfice d'exploitation record.

Dan Romanoff 02.05.2024
Facebook Twitter LinkedIn

Amazon Prime

Amazon (AMZN) a publié ses résultats le 30 avril. Il s'agit de la dernière des Sept Magnifiques à avoir publié ses chiffres pour le premier trimestre. Voici ce que notre analyste a pensé de cette mise à jour.

Nous relevons notre estimation de la juste valeur d'Amazon à 193 dollars par action, contre 185 dollars précédemment, après qu'elle a publié de bons résultats au premier trimestre. Les perspectives de l'entreprise pour le deuxième trimestre sont restées en deçà de nos estimations audacieuses, mais elle a indiqué qu'elle prévoyait d'augmenter sensiblement les investissements dans les centres de données en 2024 pour répondre à la demande d'IA générative.

Les changements apportés à notre modèle sont modestes mais se concentrent sur l'amélioration continue de la rentabilité. De nombreuses tendances positives observées au cours des derniers trimestres se sont poursuivies, avec une amélioration notable de la demande des SAP et des économies supplémentaires liées à l'exécution des commandes et au coût des services. Les solides performances trimestrielles ont fait grimper les actions de manière significative au cours de l'année écoulée et, à ce titre, nous ne voyons qu'une modeste augmentation de notre juste valeur pour les investisseurs.

Indicateurs clefs Morningstar pour Amazon

  • Estimation de la juste valeur : 193$
  • Note Morningstar : 3 étoiles
  • Note Morningstar pour le rempart concurentiel : étendu
  • Note d'incertitude Morningstar : Elevée

 

AWS et croissance de la publicité

La demande globale continue d'évoluer favorablement dans toutes les unités commerciales. Le chiffre d'affaires du premier trimestre a augmenté de 13 % en glissement annuel et de 13 % à taux de change constant, pour s'établir à 143,3 milliards de dollars, contre 143,5 milliards de dollars, soit le haut de la fourchette des prévisions. Par rapport à nos estimations, l'essentiel de la hausse provient des boutiques en ligne, de la publicité et d'Amazon Web Services, tandis que les boutiques physiques, les services aux vendeurs tiers, les abonnements et autres ont été généralement conformes. Les deux segments clés, AWS et la publicité, ont augmenté respectivement de 17 % et 24 %, comme indiqué, par rapport à l'année précédente. La croissance de la publicité d'Amazon a été supérieure à celle de ses homologues du secteur de l'internet au cours de l'année écoulée, tandis que la croissance d'AWS s'est accélérée à la fois d'une année sur l'autre et d'une année sur l'autre.

Les marges restent un point positif et nous continuons à penser qu'il y a de la place pour l'expansion. La rentabilité du premier trimestre a été impressionnante, avec un bénéfice d'exploitation record de 15,3 milliards de dollars, alors que les prévisions étaient de 12,0 milliards de dollars. Cela s'est traduit par une marge d'exploitation de 10,7 %, contre 3,7 % il y a un an. Même les activités internationales ont généré des bénéfices d'exploitation positifs pour la première fois depuis plus de deux ans, ce qui est de bon augure pour le long terme.

Amazon améliore la vitesse de livraison

En ce qui concerne le commerce de détail, Amazon s'est concentré sur l'expérience globale du client en élargissant sa sélection et en améliorant la vitesse de livraison. Ces facteurs continuent de faire augmenter la fréquence des commandes et la taille des tickets pour les membres "prime". La direction a fait remarquer que l'augmentation de la vitesse de livraison n'est pas synonyme d'augmentation des coûts, ce qui est une idée fausse répandue parmi les investisseurs. La société a confirmé que les consommateurs continuaient à réduire leurs dépenses et à rechercher les bonnes affaires lorsque c'était possible, ce qui était notre hypothèse de travail compte tenu de l'environnement macroéconomique. Du point de vue des ventes au détail, le chiffre d'affaires des magasins en ligne a augmenté de 7 %, celui des magasins physiques de 6 %, celui des tiers de 16 % et celui des services d'abonnement de 11 % (tous d'une année sur l'autre, comme indiqué). La croissance des unités payantes s'est accélérée pour atteindre 12 % d'une année sur l'autre.

AWS est passé d'une phase de stabilisation à une phase de croissance, avec une contribution significative de l'IA. La direction estime que les efforts d'optimisation qu'elle a observés au sein d'AWS tout au long de l'année 2023 ont complètement disparu, et que l'accent des clients a été remis sur la modernisation des charges de travail. Cela marque un retour à la migration prépandémique des charges de travail que l'entreprise a qualifiée de fruit à portée de main, car la plupart des cas d'utilisation restent sur site. Amazon a déjà réalisé un chiffre d'affaires de plusieurs milliards de dollars grâce à l'intelligence artificielle générative, car les clients signent des engagements plus importants et à plus long terme. Une grande partie de ce commentaire est cohérente avec les remarques récentes de Microsoft concernant son activité Azure, et nous pensons qu'il est de bon augure pour la croissance au cours des deux prochaines années. Le chiffre d'affaires d'AWS s'est accéléré pour atteindre une croissance de 17 % en glissement annuel à 25,0 milliards de dollars, contre une croissance de 13 % au trimestre précédent et de 16 % il y a un an.

L'IA générative au service d'Amazon

Nous pensons qu'Amazon est bien positionné dans le domaine de l'IA générative et qu'il devrait en bénéficier à mesure que l'adoption de cette technologie progresse. La direction estime que l'IA générative peut ajouter des dizaines de milliards de dollars au chiffre d'affaires au cours des prochaines années et a annoncé plusieurs nouvelles solutions et services liés à l'IA, y compris Q, un assistant alimenté par l'IA générative pour le développement de logiciels. En ce qui concerne AWS en général, nous pensons que la migration vers le cloud public est une énorme opportunité et qu'elle en est encore aux premiers stades de l'évolution, AWS étant le leader incontesté. Sur la base de la forte demande en matière d'IA, Amazon prévoit d'intensifier les investissements en capital dans la capacité des centres de données en 2024, avec des dépenses en capital au cours du trimestre de 14,9 milliards de dollars qui devraient être le point bas de l'année, ce qui est généralement conforme à ce que nous anticipions.

Selon nous, les améliorations de la rentabilité d'Amazon ont été remarquables et nous continuons à penser qu'il y a encore de la place pour d'autres améliorations. Dans le commerce de détail, le modèle des centres régionaux a permis de réduire les coûts et d'améliorer la rapidité des livraisons. La direction a déjà identifié les améliorations qui peuvent être apportées aux centres régionaux, tout en continuant à s'attaquer à d'autres vecteurs d'amélioration des marges. Nous notons également que, plus immédiatement, les tarifs d'expédition, les prix du carburant et un environnement de travail plus rationnel ont contribué à l'augmentation des marges au cours du trimestre. La force de la publicité à forte marge a également été un vent arrière sur les marges et devrait le rester en 2024 et au-delà, à mesure que les publicités font leur chemin dans le portefeuille de streaming d'Amazon.

Bien que légèrement inférieures à nos estimations, les prévisions d'Amazon pour le deuxième trimestre ne nous inquiètent pas et ne nous éloignent pas de notre vision à long terme. Les prévisions de l'entreprise pour le deuxième trimestre comprennent un chiffre d'affaires de 144,0 à 148,0 milliards de dollars et un bénéfice d'exploitation de 10,0 à 14,0 milliards de dollars. Ces chiffres sont inférieurs à nos estimations. Toutefois, nos estimations annuelles étaient légèrement inférieures aux chiffres du consensus FactSet, ce qui rend la différence pratiquement insignifiante. Après avoir tenu compte d'une hausse au cours du trimestre et lissé diverses lignes de dépenses au cours de l'année à venir, nous avons légèrement relevé notre estimation de la juste valeur. Nous pensons que les marges vont continuer à s'améliorer au fil du temps, même si ces gains ne sont pas linéaires.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Amazon.com Inc180,75 USD-0,17Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.