À la veille de la publication des résultats, l'action Apple est-elle à acheter ou à vendre ?

Dans un contexte d'inquiétude sur les ventes d'iPhone, voici ce que nous pensons de l'action Apple.  

William Kerwin 25.04.2024
Facebook Twitter LinkedIn

Apple Vision Pro headset

Apple (AAPL) devrait publier ses résultats du premier trimestre le 2 mai. Voici le point de vue de Morningstar sur ce qu'il faut attendre des résultats et de l'action Apple.

Ce qu'il faut surveiller lors de la publication des résultats du premier trimestre d'Apple

Nous prévoyons un trimestre faible pour les ventes d'iPhone, comme Apple l'a annoncé à Wall Street. Les ventes d'iPhone ont été confrontées à des vents contraires en Chine en raison d'alternatives domestiques plus fortes et de préoccupations en matière de sécurité nationale. Nous pensons également que l'allongement des cycles de remplacement pour les consommateurs au niveau mondial pèse sur la croissance.

Nous prévoyons un nouveau trimestre de forte rentabilité pour Apple, ce qui permettra de compenser le ralentissement de la croissance des ventes. Apple bénéficie d'un mix plus élevé de ses activités de services et d'un plus grand nombre de consommateurs optant pour des options haut de gamme telles que les modèles iPhone Pro.

Nous ne pensons pas qu'il y aura d'annonce importante sur l'intelligence artificielle, mais nous restons à l'écoute. L'absence d'informations sur l'IA générative a pesé sur la performance de l'action d'Apple cette année, mais nous pensons que l'entreprise fera une annonce cet été, ce qui ne nous inquiète pas. Nous pensons qu'Apple suit sa stratégie de suiveur premium (entrer sur un marché tardivement mais avec un produit supérieur), comme elle l'a fait avec les smartphones et les casques VR.

Principaux indicateurs Morningstar pour l'action Apple

  • Estimation de la juste valeur : 160$
  • Note Morningstar : 3 étoiles
  • Note Morningstar pour le rempart concurentiel : large
  • Note d'incertitude Morningstar : moyenne

Ce que disent les optimistes

  • Apple propose un vaste écosystème de matériel, de logiciels et de services étroitement intégrés, qui fidélise les clients et génère une forte rentabilité.
  • Nous apprécions le fait qu'Apple ait décidé de développer ses propres puces, ce qui, selon nous, a permis d'accélérer le développement de ses produits et d'accroître sa différenciation.
  • Apple a un bilan exceptionnel et renvoie beaucoup de liquidités aux actionnaires.

Ce que disent les pessimistes

  • Apple est tributaire des dépenses et des préférences des consommateurs, ce qui crée une cyclicité et l'expose à des perturbations.
  • La chaîne d'approvisionnement d'Apple est fortement concentrée en Chine et à Taïwan, ce qui rend l'entreprise vulnérable aux risques géopolitiques. Les tentatives de diversification dans d'autres régions pourraient peser sur la rentabilité ou l'efficacité.
  • Les régulateurs ont un œil attentif sur Apple, et les récentes réglementations ont ébranlé certaines parties de son écosystème collant.

Estimation de la juste valeur de l'action Apple

Avec sa note de 3 étoiles, nous pensons que l'action Apple est équitablement évaluée par rapport à notre estimation de juste valeur à long terme de 160 $ par action. Notre évaluation implique un multiple cours/bénéfice ajusté de 25 fois pour l'exercice 2024, un multiple valeur d'entreprise/chiffre d'affaires de 7 fois pour l'exercice 2024 et un rendement du flux de trésorerie disponible de 4 % pour l'exercice 2024.

Les services sont la deuxième source de revenus d'Apple selon nos prévisions, et nous prévoyons une croissance de 8 % des revenus dans ce domaine. Ce segment est largement alimenté par les revenus de Google (grâce à son statut de moteur de recherche par défaut sur le navigateur Safari) et par la part des ventes de l'App Store revenant à Apple. Nous prévoyons une croissance solide du chiffre d'affaires de Google, mais des perspectives mitigées pour les résultats de l'App Store. Nous prévoyons une croissance du chiffre d'affaires global des applications, mais des réductions de plus en plus faibles pour Apple en raison des pressions réglementaires. Par ailleurs, nous prévoyons une croissance à un chiffre à peu près élevée pour les revenus d'Apple Music, d'Apple TV+, d'Apple Pay, d'AppleCare et des autres services d'Apple.

Nous prévoyons que les marges brutes atteindront 48 % au cours de l'exercice 2028, contre 44 % au cours de l'exercice 2023. Nous pensons qu'Apple peut voir ses marges augmenter grâce à un mélange plus important de matériel à plus forte marge, comme les modèles iPhone Pro, le casque Vision Pro et les services. Nous pensons également que l'entreprise continuera à utiliser la R&D pour réduire les coûts et développer de nouvelles fonctionnalités, notamment en créant des semi-conducteurs plus rentables.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Apple Inc228,88 USD-2,53Rating

A propos de l'auteur

William Kerwin  est analyste actions chez Morningstar.