Salesforce : un rachat d'Informatica n’est pas une bonne nouvelle pour l’action

Nous maintenons notre estimation de juste valeur de 300 dollars par action.

Dan Romanoff 16.04.2024
Facebook Twitter LinkedIn

CRM

Le 12 avril, le Wall Street Journal a rapporté que Salesforce était en pourparlers pour l'acquisition d'Informatica.

Indicateurs clefs pour l’action Salesforce

  • Estimation de juste valeur : 300$
  • Note Morningstar : ★★★
  • Rempart concurrentiel : étendu
  • Incertitude : élevée

 

En l'absence d'annonce officielle, nous abordons cette information sans aucun contexte, tel que le prix de l'opération, la justification ou les plans à long terme.

En l'absence d'informations réelles à évaluer, nous maintenons notre estimation de la juste valeur à 300 dollars et considérons que les actions sont légèrement sous-évaluées après la chute du 15 avril.

Notre première réaction à cette possible transaction est négative - encore une fois, sans conditions à analyser - parce qu'Informatica a une croissance plus lente et des marges d'exploitation non GAAP plus faibles que Salesforce.

Nous nous souvenons également du mécontentement des investisseurs concernant l'activité d'acquisition de Salesforce, qui a finalement entraîné des changements substantiels, notamment des marges structurellement plus élevées, un programme de rachat d'actions entièrement nouveau, un dividende et, surtout, un programme d'acquisition considérablement réduit.

Nous pensons que l'amélioration des marges, le ralentissement des fusions et acquisitions et l'arrêt total des grandes opérations ont été les éléments clés de ce processus.

Le marché ne souhaite pas de "grosse" acquisition

Sur ce dernier point, une acquisition de 10 à 13 milliards de dollars n'est pas très importante par rapport à la capitalisation boursière de 265 milliards de dollars de Salesforce, mais il s'agit apparemment d'un retour aux grandes transactions, ce que les investisseurs ne souhaitent absolument pas.

Pour rappel, la direction est allée jusqu'à dissoudre son comité des fusions et acquisitions. Salesforce aurait pu réaliser cette opération il y a un an pour peut-être la moitié de la valorisation actuelle d'Informatica, ce qui donne à la rumeur d'acquisition un caractère réactionnaire.

Nous comprenons parfaitement l'intérêt stratégique de combiner la plate-forme d'intégration de données d'Informatica avec le Data Cloud de Salesforce. De ce point de vue, nous sommes plus optimistes.

Salesforce a acquis MuleSoft en partie pour permettre à ses clients de connecter plus facilement leurs applications, et cette opération potentielle s'inscrirait dans la même logique. Alors que les clients s'interrogent sur la manière d'utiliser l'intelligence artificielle, l'importance des données s'est accrue. La plateforme d'Informatica serait clairement utile à cet égard.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Informatica Inc29,90 USD0,10
Salesforce Inc272,29 USD-2,25Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.