Morningstar a relevé l’estimation de juste valeur de l'action Nvidia

Suite à la conférence GTC de Nvidia, nous sommes désormais plus optimistes quant aux dépenses futures de l'industrie en matière de processeurs graphiques d'intelligence artificielle. L'action est désormais valorisée à sa juste valeur.

Brian Colello, CPA 27.03.2024
Facebook Twitter LinkedIn

Nvidia

Notre juste valeur de l'action Nvidia vient d'être relevée de 730 à 910 dollars après la dernière présentation technologique de l'entreprise. Notre analyste explique les raisons de cette augmentation.

Lors de la conférence GTC de Nvidia, la société a présenté son dernier processeur graphique d'intelligence artificielle, ou GPU IA, Blackwell, ainsi que la plateforme et les clusters de GPU qui lui sont associés pour permettre les charges de travail liées à l'IA. Tout aussi important, la GTC a présenté les efforts du large éventail de partenaires de l'entreprise dans des domaines tels que la robotique et l'automobile, parmi beaucoup d'autres. Nous ne prévoyons pas que ces partenaires ralentissent leurs investissements de sitôt, ce qui conforte nos estimations de croissance saine pour Nvidia dans les années à venir.

Nous relevons notre estimation de juste valeur pour Nvidia étendu à 910 dollars par action, contre 730 dollars, car nous avons revu les hypothèses de notre modèle et nous sommes plus optimistes quant aux futures dépenses d'investissement à l'échelle du secteur, ou capex, dans les GPU d'IA au cours de la décennie à venir, à la fois de la part des grands fournisseurs de cloud computing (c'est-à-dire les hyperscalers) et des entreprises.

Indicateurs Morningstar pour l'action Nvidia

- Estimation de la juste valeur : 910$

- Note Morningstar : ★★★

- Note Morningstar de rempart concurrentiel : étendue

- Note d'incertitude Morningstar : très élevée

Les capex des Hyperscalers devraient être significativement plus élevés en 2024, Nvidia bénéficiant d'un effet d'aubaine lié à ces dépenses, et nous anticipons désormais des capex de centres de données encore plus élevés à l'échelle du secteur, car de plus en plus d'entreprises investissent dans l'IA.

Nous réitérons notre note d'incertitude Morningstar très élevée, car nous concédons que ces plans de capex, les charges de travail liées à l'IA et la dynamique concurrentielle évoluent rapidement. Nous considérons aujourd'hui que les actions de Nvidia sont équitablement valorisées.

Nvidia a lancé un barrage de nouvelles et de partenariats à la GTC - nous comptons 42 communiqués de presse et/ou articles de blog sur son site Web - mais nous pensons que la tendance plus large est qu'une grande variété d'entreprises dépendent de la puissance de calcul GPU AI de Nvidia, Blackwell étendant l'avance de l'entreprise. En retour, nous pensons que les hyperscalers vont continuer à augmenter leurs niveaux de dépenses totales et à les orienter de manière disproportionnée vers les GPU d'IA de Nvidia.

Ces hyperscalers ont des bilans de forteresse pour soutenir ces investissements dans les années à venir et devraient récolter les fruits d'une augmentation des revenus et des bénéfices de l'informatique en nuage à mesure que ces GPU sont déployés. Nous prévoyons que les entreprises refléteront également des dépenses d'investissement plus élevées.

Pourquoi l'action de Nvidia a-t-elle autant progressé ?

En examinant les dépenses liées au cloud computing, nous pensons qu'une grande partie de la hausse du cours de Bourse de Nvidia en 2024 - en hausse de 77% depuis le début de l'année contre 7% pour l'indice de marché américain Morningstar - et de la croissance future des bénéfices provient des dépenses liées aux hyperscalers et aux entreprises.

Ces entreprises prévoient d'augmenter progressivement leurs dépenses d'investissement dans les GPU d'IA en 2024, tout en déplaçant la part des dépenses d'investissement de "maintenance" des équipements de réseau et de serveur traditionnels vers les GPU d'IA.

Nvidia s'est emparé d'une part beaucoup plus importante du gâteau des dépenses d'investissement dans les centres de données au cours des derniers trimestres, et nous prévoyons que ce changement de combinaison sera la nouvelle norme pour les départements informatiques. Dans cette optique, nous restons impressionnés par la capacité de Nvidia à s'étendre à d'autres produits et plates-formes matérielles, logicielles et de mise en réseau.

Cela dit, AMD a récemment revu à la hausse ses estimations du marché total adressable (TAM) pour le marché des accélérateurs d'IA (y compris les puces mémoire) en 2027, passant de 150 milliards de dollars à 400 milliards de dollars. Bien que nous soyons plus optimistes quant aux dépenses en accélérateurs d'IA dans les années à venir, nous ne pensons toujours pas que Nvidia et ses pairs atteindront ce seuil de 400 milliards de dollars dès 2027.

Si les prévisions d'AMD sont exactes et que Nvidia peut conserver sa position de leader sur le marché des GPU d'IA, nos hypothèses de revenus pour l'entreprise pourraient s'avérer conservatrices.

Une concurrence féroce dans le domaine de l'intelligence artificielle

Malgré l'augmentation de notre estimation de la juste valeur, nous gardons à l'esprit les pressions concurrentielles. Les marges d'exploitation considérables de Nvidia sont une opportunité pour tous les autres, et chaque entreprise de l'écosystème de l'IA a intérêt à être plus efficace dans ses dépenses en IA et à trouver des sources alternatives à Nvidia, que ce soit en interne ou parmi d'autres fournisseurs. Néanmoins, nous pensons que Nvidia conservera l'essentiel des activités liées aux charges de travail d'IA - certainement dans le domaine de l'apprentissage de l'IA et peut-être aussi une part importante des charges de travail d'inférence de l'IA.

Parmi les nombreuses annonces faites à la GTC, nous sommes particulièrement intrigués par le lancement de Nvidia Inference Microservices. Les outils NIM sont construits sur la plateforme Cuda de Nvidia et permettront aux entreprises d'introduire des applications personnalisées et des modèles d'IA pré-entraînés dans des environnements de production, ce qui devrait les aider à mettre de nouveaux produits d'IA sur le marché.

Nous considérons que Nvidia domine les charges de travail d'apprentissage de l'IA, mais nous pensons que l'un des points forts du trimestre exceptionnel de l'entreprise à la fin du mois de février a été la révélation que 40 % de ses GPU déployés sont utilisés pour l'inférence de l'IA. Dans la mesure où Nvidia peut devenir la solution préférée de l'industrie pour l'inférence de l'IA, l'entreprise pourrait être en mesure de conserver sa part de marché dominante (au sein d'un marché en croissance exponentielle) après tout.

Le nouveau matériel de Nvidia : La puce Grace Blackwell

Dans l'ensemble, les produits matériels de Nvidia annoncés à la GTC semblent impressionnants et resteront probablement les meilleurs du secteur. Le dernier GPU de Nvidia, Blackwell, est fabriqué par Taiwan Semiconductor Manufacturing sur son processus 4NP et comprend 208 milliards de transistors, soit le double de la taille du GPU Hopper H100 de la génération précédente.

La Grace Blackwell Superchip, GB200, relie deux GPU Blackwell B200 à un processeur Grace basé sur Arm. Nous restons attentifs au taux d'attachement de Nvidia avec Grace, car il pourrait permettre à Nvidia de s'emparer d'une part encore plus importante du gâteau des serveurs GPU, au détriment des CPU x86 d'Intel ou d'AMD.

Notre nouvelle estimation de la juste valeur à 910 $ implique un multiple cours/bénéfices ajustés de 35 fois pour l'exercice 2025 (se terminant en janvier 2025, soit 11 mois de l'année civile 2024) et un multiple cours/bénéfices ajustés de 26 fois pour l'exercice 2026.

Nos estimations de revenus pour l'exercice 2025 de 116 milliards de dollars au total et de 101 milliards de dollars pour les revenus des centres de données de Nvidia sont inchangées.

Cependant, nous avons relevé nos estimations à plus long terme pour les centres de données pour l'exercice 2026 à 135 milliards de dollars contre 125 milliards de dollars, et les estimations pour l'exercice 2028 à 184 milliards de dollars contre 141 milliards de dollars, toujours en raison de nos estimations révisées pour un TAM plus élevé basé sur des dépenses de capex plus importantes pour les centres de données à l'échelle de l'industrie.

Nos hypothèses annuelles révisées pour le chiffre d'affaires et le BPA ajusté des exercices 2025, 2026 et 2027 sont supérieures aux estimations moyennes du consensus FactSet avant l'événement.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Advanced Micro Devices Inc163,28 USD-4,23Rating
NVIDIA Corp881,86 USD-2,68Rating

A propos de l'auteur

Brian Colello, CPA  est analyste actions senior chez Morningstar.