L’action Sanofi en retard malgré un portefeuille diversifié

L’immunologie avec Dupixent devrait apporter un précieux relais de croissance au laboratoire pharmaceutique, à la traîne de ses principaux comparables européens.

Damien Conover, CFA 25.03.2024
Facebook Twitter LinkedIn

SAN

Crédit photo: AP 

L’action Sanofi va-t-elle revenir en tête des laboratoires pharmaceutiques cotés en Europe ? Après des résultats décevants, le titre perd près de 3% depuis le début de l’année dans un marché en hausse de 8,5%.

Au cours actuel, l’action Sanofi se traite 11,5x le bénéfice attendu à 12 mois contre une moyenne historique de 12,5x depuis 2004, alors que les attentes de bénéfice par action ont reculé de 5,9% à 7,69 euros par action, selon le consensus Factset.

Sur quels leviers le groupe pharmaceutique peut-il s’appuyer pour opérer un retour en grâce auprès des investisseurs ?

Indicateurs clefs Morningstar pour Sanofi

  • Estimation de la juste valeur : €110
  • Note Morningstar : ★★★★
  • Note Morningstar pour le fossé économique : étendu
  • Note d'incertitude Morningstar : moyenne

 

Un portefeuille diversifié

La gamme étendue de médicaments de marque et de vaccins de Sanofi, ainsi que son solide pipeline, génèrent des flux de trésorerie importants et constituent un rempart économique étendu. La croissance des produits existants et le lancement de nouveaux produits devraient contribuer à compenser les pertes de brevets à venir.

La gamme de produits existants de Sanofi compte plusieurs médicaments de premier plan, dont le médicament d'immunologie Dupixent. Ce traitement semble bien positionné pour atteindre des ventes maximales de plus de 18 milliards d'euros, en se concentrant dans un premier temps sur le marché de la dermatite atopique modérée à sévère.

Nous pensons que des indications supplémentaires dans des domaines tels que l'asthme sévère, ajouté plus récemment, et des données cliniques solides dans la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) aideront le médicament à servir des patients supplémentaires.

Bien que Sanofi partage les bénéfices de ce médicament avec Regeneron, les ventes très élevées attendues pour ce médicament devraient donner un fort élan à la croissance globale de l'entreprise. En outre, Sanofi détient une position forte avec plusieurs vaccins et médicaments contre les maladies rares qui devraient bien résister, car les pressions sur les prix et la concurrence ont tendance à être moins fortes dans ces domaines.

La société exploite également son groupe de recherche et de développement pour mettre de nouveaux médicaments sur les marchés émergents.

Bien que les prix sur les marchés émergents ne soient généralement pas aussi élevés que sur les marchés développés, l'entreprise peut toujours tirer parti de son investissement dans le développement de nouveaux médicaments pour les marchés développés en introduisant ces médicaments sur les marchés émergents.

La croissance économique rapide des marchés émergents a créé de nouveaux marchés géographiques pour les médicaments de Sanofi.

Grâce à ses antécédents en matière d'acquisitions et à ses solides flux de trésorerie d'exploitation, Sanofi pourrait tirer parti d'autres opportunités de croissance par le biais de collaborations externes.

Nous pensons que l'accent mis par Sanofi sur les acquisitions de médicaments immunologiques et de médicaments contre les maladies rares se poursuivra après plusieurs transactions dans ce domaine.

Estimation de juste valeur

Nous maintenons notre estimation de juste valeur de 113 euros par action. Dans l'ensemble, nous prévoyons un taux de croissance annuel moyen du chiffre d'affaires sur cinq ans proche de 4 %, en grande partie grâce aux gains réguliers du Dupixent ainsi qu'aux gains dans les produits grand public et les vaccins, ainsi qu'aux lancements de nouveaux produits qui compensent les pertes de brevets et la détérioration des notes pour le Lantus.

Après une chute brutale des brevets en 2013, Sanofi est confronté à des pertes de brevets relativement légères, et la diversité de ses activités dans les vaccins, les produits de consommation et les marchés émergents devrait conduire à une croissance régulière sur le long terme.

En ce qui concerne les marges, nous nous attendons à ce que l'augmentation des investissements, principalement dans la recherche et le développement, pèse sur la marge d'exploitation au cours des trois prochaines années.

Cependant, cet investissement devrait améliorer de manière significative le portefeuille de produits en phase avancée de développement de la société et l'aider à s'adapter à la perte éventuelle du brevet sur le Dupixent au début des années 2030.

Par ailleurs, nous estimons le coût moyen pondéré du capital de la société à 7 %, ce qui est en ligne avec le groupe de pairs de la société.

Rempart concurrentiel

Les brevets, les économies d'échelle et un puissant réseau de distribution soutiennent le rempart concurrentiel étendu de Sanofi. Les médicaments de Sanofi protégés par des brevets lui confèrent un fort pouvoir de fixation des prix, ce qui lui permet de générer des retours sur capital investi supérieurs au coût du capital.

Les brevets donnent à l'entreprise le temps de développer la prochaine génération de médicaments avant l'apparition de la concurrence des génériques.

Bien que Sanofi détienne un portefeuille de produits diversifié, il existe une certaine concentration des produits, le Dupixent, le médicament le plus important de la société en 2022, représentant plus de 20 % des ventes totales, mais nous nous attendons à ce que de nouveaux produits atténuent la concurrence éventuelle des génériques (probablement après 2030).

La structure opérationnelle de Sanofi permet de réduire les coûts à la suite de la perte de brevets afin d'atténuer la pression sur les marges due à la perte de ventes de médicaments à marge élevée.

Dans l'ensemble, la gamme de produits établie de Sanofi génère les énormes flux de trésorerie nécessaires pour financer les coûts de développement de près d'un milliard de dollars en moyenne par nouveau médicament.

De plus, le puissant réseau de distribution de l'entreprise en fait un partenaire solide pour les petites entreprises pharmaceutiques qui ne disposent pas des ressources de Sanofi.

Les franchises bien établies de Sanofi dans le domaine des médicaments contre les maladies rares, des produits de consommation et des vaccins créent des couches supplémentaires d'avantages concurrentiels, découlant d'une échelle efficace pour certains médicaments contre les maladies rares, de la puissance de la marque pour les produits de consommation et de certains avantages en termes de coûts dans la division des vaccins.

Risques et incertitudes

Dans l'ensemble, nous considérons que l'incertitude de Sanofi est moyenne. Sanofi est confronté à plusieurs risques dans l'industrie pharmaceutique, y compris des approbations retardées ou non approuvées par les organismes de réglementation, un environnement difficile pour les soins gérés et les payeurs, et des pertes de brevets.

De plus, comme le médicament immunologique Dupixent prend de l'ampleur, l'émergence d'une nouvelle concurrence pour ce médicament est un risque à l'avenir.

Notre note d'incertitude pour l'entreprise n'est pas matériellement affectée par les risques environnementaux, sociaux et de gouvernance, bien que nous considérions l'accès aux services de base (lié au prix des médicaments) comme le plus grand risque ESG que l'entreprise doit gérer.

Sanofi réalise près de 40 % de son chiffre d'affaires total avec les ventes de médicaments sur ordonnance aux États-Unis (un peu moins que ses pairs), de sorte que de nouvelles réformes majeures de la tarification pourraient peser sur les ventes et les marges.

En outre, nous supposons une probabilité de plus de 50 % que Sanofi soit confronté à des coûts futurs liés aux risques ESG de gouvernance des produits (tels que la commercialisation hors étiquette ou les litiges liés aux effets secondaires) et nous modélisons les coûts juridiques annuels de base à 1 % du revenu net non GAAP (dans la fourchette basse par rapport aux pairs, car le portefeuille de produits de Sanofi est moins exposé aux litiges potentiels futurs).

Dans ces coûts, nous avons inclus les paiements probables liés au litige de plus en plus préoccupant sur le Zantac.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
AstraZeneca PLC11 064,00 GBX0,93Rating
Bayer AG26,97 EUR-0,20Rating
GSK PLC1 643,50 GBX0,89Rating
Novartis AG Registered Shares86,10 CHF0,55Rating
Novo Nordisk A/S Class B880,00 DKK1,23Rating
Roche Holding AG225,00 CHF-0,49Rating
Sanofi SA86,47 EUR-0,23Rating

A propos de l'auteur

Damien Conover, CFA  Damien Conover, CFA, is an associate director for Morningstar.