Spie relève sa prévision de marge pour 2025 après avoir atteint sa cible en 2023

Le cours de Bourse signe la meilleure performance de l’indice SBF 120.

Agefi/Dow Jones 07.03.2024
Facebook Twitter LinkedIn

solar

Crédit photo: AP

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le spécialiste du génie électrique et mécanique Spie a relevé jeudi sa prévision de marge opérationnelle, appelée marge d'Ebita, pour 2025, après avoir atteint sa précédente cible avec deux ans d'avance en 2023.

Pour 2025, Spie anticipe dorénavant une marge d'Ebita d'environ 7%. L'an passé, l'Ebita du groupe est ressorti à 584,2 millions d'euros, en progression de 14,3%. La marge d'Ebita, à 6,7% de la production, a augmenté de 40 points de base sur la période, atteignant avec deux ans d'avance le niveau visé par les dirigeants pour 2025. Spie comme les intermédiaires financiers escomptaient une marge d'Ebita de 6,6% pour l'exercice écoulé.

En 2023, la production consolidée de Spie, l'équivalent de son chiffre d'affaires, a progressé de 7,6% par rapport à 2022, à 8,71 milliards d'euros. La croissance organique, soit à périmètre et changes constants, s'est établie à 8,4%.

Spie prévoyait pour 2023 une croissance organique de sa production supérieure à 7%. Les analystes interrogés par FactSet tablaient pour leur part sur une production annuelle de 8,68 milliards d'euros, soit une croissance organique proche de 8%.

Au cours du dernier exercice, Spie a généré un flux de trésorerie disponible de 426,8 millions d'euros, en hausse de 35,6% sur un an, tandis que l'effet de levier a poursuivi sa baisse à 1,2 au 31 décembre 2023, contre 1,6 au 31 décembre 2022. L'effet de levier correspond à la dette nette rapportée à l'excédent brut d'exploitation pro forma hors impact de la norme comptable IFRS 16, dont l'impact des acquisitions et cessions en année pleine sur 12 mois glissants.

Fort de ces résultats, Spie prévoit de verser un dividende de 0,83 euro par action au titre de l'exercice 2023, en hausse de 13,7% par rapport à celui payé au titre de 2022.

Spie a également indiqué viser pour cette année une poursuite de la croissance organique de sa production, mais à un rythme inférieur à celui de 2023, et une nouvelle progression de sa marge d'Ebita.

Le groupe donnera une priorité élevée cette année aux acquisitions ciblées, dites "bolt-on", "qui restent au cour du modèle économique de Spie", a-t-il souligné.

-Dimitri Delmond, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 31; ddelmond@agefi.fr ed: VLV

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement. 

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
SPIE SA32,40 EUR-9,09

A propos de l'auteur

Agefi/Dow Jones  est une agence de presse financière basée à Paris.