Safran : des résultats 2023 bien accueillis par la Bourse

Le motoriste et équipementier aéronautique vise une nouvelle hausse de ses résultats en 2024 et relève son dividende.

Jocelyn Jovène 15.02.2024
Facebook Twitter LinkedIn

Safran

Crédit photo: AP

Safran a annoncé jeudi matin un bénéfice net 2023 de 3,44 milliards d’euros contre une perte de 2,46 milliards d’euros en 2022, et s’attend à une nouvelle année de croissance de son activité en 2024.

Pour 2024, le groupe vise un chiffre d’affaires d’environ 27,4 milliards d’euros, un résultat opérationnel courant proche de 4 milliards d’euros et un cash-flow libre d’environ 3 milliards d’euros.

Suite à cette publication, le cours de l’action Safran progressait de 3,5% à 182,10 euros à 10h57 à la Bourse de Paris.

L’an dernier, le motoriste et équipementier aéronautique a réalisé un chiffre d’affaires de 23,65 milliards d’euros (+21,9% dont +23,6% de croissance interne), un résultat opérationnel courant de 3,31 milliards d’euros et un cash-flow libre de 2,95 milliards d’euros.

Safran annonce le paiement d’un dividende de 2,20 euros par action au titre de l'exercice 2023, contre 1,35 euro au titre de l'exercice précédent.

« En 2024, nous poursuivrons notre trajectoire de croissance du chiffre d'affaires et du résultat, grâce à une nouvelle montée en cadence des livraisons et une hausse des activités de services afin de répondre à la demande de nos clients », indique le groupe dans un communiqué de presse.

Le résultat net ajusté inférieur aux attentes en 2023

En 2023, le groupe a dégagé un résultat net ajusté de 2,03 milliards d'euros, à comparer à 1,18 milliard d'euros lors de l'exercice précédent. Le résultat opérationnel courant ajusté a grimpé de 31,5% sur un an en données publiées et de 27,2% en données organiques, à 3,17 milliards d'euros. La marge correspondante a atteint 13,6% en 2023, contre 12,6% en 2022.

Le flux de trésorerie libre s'est établi à 2,95 milliards d'euros, contre 2,67 milliards d'euros en 2022.

Les prévisions du groupe pour 2024 sont en ligne avec le consensus, estime Citi dans une note.

« Dans l'ensemble, il s'agit d'une série de résultats solides et les perspectives pour l'exercice 24 semblent positives et largement conformes aux attentes du consensus », écrivent-ils dans une note aux investisseurs.

« La société a indiqué que les capacités de production de la chaîne d'approvisionnement étaient à surveiller pour l'exercice 24 ; ce n'est pas une surprise, mais cela peut inquiéter certains investisseurs. Cependant, l'entreprise continue à bien fonctionner et il n'y a pas grand-chose à redire sur ces résultats. »

« La publication de General Electric le 23 janvier a déjà donné quelques indications pour l'exercice 2024, nous ne voyons donc pas de grandes surprises dans les objectifs que Safran vient de dévoiler », tempèrent les analystes d’Oddo BHF dans une note publiée jeudi matin.

Compte tenu d’une progression sensible du cours de Bourse (+38,6% sur un an et +15% depuis le début de l’année), Safran se traite avec une prime de valorisation par rapport aux sociétés du secteur.

Mais cette prime est justifiée selon les analystes de JPMorgan.

« Safran possède l'un des meilleurs portefeuilles de produits de l'industrie aéronautique civile. Son entreprise commune CFM International avec GE domine le marché des moteurs d'avions à fuselage étroit. Safran est l'un des deux plus grands fournisseurs mondiaux d'équipements et d'intérieurs d'avions. », rappellent-ils dans une note publiée jeudi matin.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
General Electric Co159,13 USD0,21Rating
Safran SA197,70 EUR-0,65Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.