L’action Renault bondit après des résultats record

Le constructeur automobile affiche des marges record mais se montre plus prudent pour 2024, malgré de nombreux lancements de véhicules attendus.

Jocelyn Jovène 15.02.2024
Facebook Twitter LinkedIn

Renault

Le groupe Renault a publié mercredi des résultats record en 2023, affichant un net redressement de sa rentabilité, mais s’est montré plus prudent pour 2024 au regard d’un environnement économique incertain.

A la Bourse de Paris, l’action Renault gagnait 6,1% à 39,98 euros à 10h03, la plaçant en tête du CAC 40.

Le chiffre d'affaires du constructeur automobile a cru de 13,1%, à 52,4 milliards d'euros au titre de l’exercice 2023 (+17,9% à taux de change constants).

Selon le groupe, cette croissance illustre le succès commercial des nouveaux modèles du groupe et le fait que le groupe a privilégié les prix aux volumes, selon des propos du directeur financier de Renault, Thierry Piéton, rapportés par l’agence Agefi/Dow Jones. Pour 2024, « nous restons prudents sur les volumes et nous nous concentrons sur la qualité des ventes », a-t-il indiqué.

Les volumes de ventes ont apporté 4 points de pourcentage à la croissance, mais le principal moteur de progression a été l’effet-prix (+7,4 points de pourcentage), tandis que les effets mix et géographique ont contribué de respectivement +1 et +1,7 point de pourcentage en 2023.

L’effet devises a été négatif à hauteur de 4,8 points de pourcentage l’an dernier.

Marge record

La marge opérationnelle, principal indicateur de performance opérationnelle, s'est établie à 4,12 milliards d'euros en 2023, contre 2,57 milliards d'euros un an plus tôt, soit 7,9% des ventes contre 5,5%.

Renault visait une marge opérationnelle comprise entre 7% et 8% du chiffre d'affaires en 2023.

Dans la division automobile, elle atteint 6,3% contre 3,3% en 2022.

La marge a toutefois été aidée par un effet comptable.

Depuis novembre 2022, Renault a en effet arrêté les amortissements sur certains actifs destinés à être vendus dans le cadre de sa coentreprise dédiée aux groupes motopropulseurs "Horse".

L'arrêt des amortissements a eu un impact positif d'environ 400 millions d'euros sur la marge opérationnelle l'an dernier. Corrigée de cet effet, la marge s'établit à 6,9%, a précisé Renault dans un communiqué.

Le bénéfice net de Renault a atteint 2,2 milliards d'euros en 2023, contre une perte nette de 354 millions d'euros l'année précédente en raison de dépréciations liées à la sortie de Russie. Le bénéfice de 2023 inclut une moins-value de cession d'environ 900 millions d'euros liée à la vente de titres Nissan en fin d'année.

Pour 2024, le groupe prévoit de lancer 10 nouveaux véhicules et poursuivre les mesures de réduction des coûts, ce qui devrait se traduire par une marge opérationnelle de plus de 7,5% et un free cash-flow de plus de 2,5 milliards d’euros (3 milliards d’euros en 2023 dont 600 millions liés au dividende Mobilize).

Dividende en hausse

Le groupe annonce un dividende de 1,85 euro par action au titre de l'exercice 2023, contre 0,25 euro par action pour l'exercice précédent.

JPMorgan salue des résultats solides. Le groupe va continuer de récolter les fruits de son plan de lancement de nouveaux véhicules cette année, estime la banque.

Jefferies se dit également satisfait des résultats 2023 de Renault mais souligne des éléments qui pourraient créer de la confusion.

« Nous attendons des questions sur le ralentissement brutal apparent du chiffre d'affaires prix/mix au quatrième trimestre et sur les variations importantes et inattendues des taux de change et des "autres" éléments au niveau du résultat opérationnel du deuxième semestre », soulignent les analystes de la banque dans une note.

Citi estime que les résultats sont supérieurs aux attentes, et salue en particulier le dividende en forte hausse.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Renault SA48,13 EUR-0,12Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.