Qu’attendre des résultats annuels de Capgemini ?

Les analystes attendent des indications d’un retournement favorable de l’activité à partir du deuxième trimestre 2024.

Jocelyn Jovène 12.02.2024
Facebook Twitter LinkedIn

CAP

Le groupe de services informatiques Capgemini publiera ses résultats annuels le 14 février avant Bourse.

À quoi s'attendre ?

Le consensus des analystes établi par Factset table sur un chiffre d’affaires de 22,50 milliards d’euros, un résultat opérationnel de 2,96 milliards d’euros et un résultat par action de 11,19 euros.

Les investisseurs se montrent prudent pour la fin de l’année 2023, tablant sur une contraction à un chiffre de la croissance des ventes de l’entreprise.

« Capgemini a indiqué anticiper une variation de 0% à -2% en organique des ventes au quatrième trimestre, avec un effet périmètre de 0,5%, en raison des réductions de budgets chez les clients », indiquent les analystes d’UBS dans une note.

Malgré cette prudence, la société devrait afficher une marge opérationnelle dans le haut des indications données (13%-13,2%), et c’est d’ailleurs ce qu’attend le consensus des analystes.

« Nous pensons que les investisseurs vont s’attarder sur le rythme de la décélération au cours du quatrième trimestre 2023 (nous tablons sur -0,9%), le taux de conversion du résultat en cash au second semestre 2023 (en particulier après un premier semestre faible) et les perspectives pour 2024 », soulignent les analystes de JPMorgan dans une note publiée le 8 janvier dernier.

Quelles sont les perspectives pour 2024 ?

« 2024 sera une année difficile pour l’industrie des services informatiques, mais la dynamique de croissance des revenus sur un an devrait s’améliorer à partir du deuxième trimestre, grâce à une base de comparaison plus facile », estime Laurent Daure, analyste chez Kepler Cheuvreux dans une note datée du 26 janvier.

L’analyste pense que la demande devrait s’améliorer après l’été 2024 aux Etats-Unis et en 2025 en Europe. Ces deux régions ont représenté respectivement 29% et 62% des ventes à neuf mois du groupe.

UBS ne s’attend pas non plus à ce que le retournement de tendance s’opère au cours du premier trimestre 2024. La banque table sur une prévision de croissance entre 2% et 5%, assortie d’une amélioration de 20 points de base de la marge d’exploitation du groupe.

« Le consensus nous semble un peu optimiste [pour 2024], aussi nous voyons un bon point d’entrée si le cours de Bourse devait reculer lorsque Capgemini publiera ses résultats annuels », indique Kepler.

JPMorgan attend une croissance organique de 2,3% pour 2024 et une marge d’exploitation de 13,4% environ.

Indicateurs clés de Morningstar pour Capgemini

Juste valeur estimée : €210

Cours actuel : €209,50

Note Morningstar : ★★★

Note Morningstar pour l'écart économique : Étroit

Note d'incertitude Morningstar : Moyenne

Estimation de la juste valeur de Capgemini

Notre estimation de la juste valeur de Capgemini est de 210 euros par action, ce qui implique un multiple de valeur d'entreprise/EBITDA de 12 fois en 2023 et un ratio cours/bénéfice de 18 fois.

Nous prévoyons une croissance à un chiffre du chiffre d'affaires dans nos prévisions explicites.

Nous prévoyons que les principaux marchés de Capgemini connaîtront une croissance de l'ordre de 5 % à 6 % au cours des prochaines années.

Environ la moitié du chiffre d'affaires de Capgemini concerne la gestion d'entreprise, essentiellement son marché de services traditionnel, qui devrait connaître une croissance à un chiffre dans le bas de la fourchette.

Un autre cinquième du chiffre d'affaires de la société est réalisé sur le marché du " customer-first ", qui se concentre sur le marketing numérique et l'amélioration de l'expérience client de ses clients. Ce marché devrait connaître une croissance à un chiffre dans le haut de la fourchette.

Le reste de l'activité concerne les services d'ingénierie, de recherche et de développement, y compris l'industrie intelligente.

L'industrie intelligente est relativement petite, mais nous nous attendons à ce qu'elle connaisse une croissance à deux chiffres, tandis que nous pensons que le marché traditionnel de l'ER&D progressera à un rythme moyen à un chiffre.

Capgemini devrait être en mesure de dépasser ses marchés pertinents en raison de la préférence croissante des clients pour la consolidation de leur liste de fournisseurs de services informatiques. De plus, nous pensons que la croissance du chiffre d'affaires de Capgemini sera stimulée par les acquisitions en cours.

Nous pensons que la marge d'exploitation de Capgemini, sur une base ajustée, aura tendance à augmenter, ralentissant dans notre prévision explicite à environ 14% d'ici 2027. Nous pensons que l'entreprise continuera à bénéficier d'une augmentation d'échelle, d'un effet de levier offshore plus important car les clients européens sont de plus en plus à l'aise avec ce modèle de livraison, et d'un meilleur mix car l'entreprise augmente la proportion de services à plus forte valeur ajoutée autour de la transformation numérique, tels que les services de conseil et les services d'ER&D pour l'industrie intelligente.

Évaluation du rempart concurrentiel (Moat)

Nous pensons que Capgemini a un rempart concurrentiel étroit basé sur les coûts de commutation.

Le rendement du capital investi de l'entreprise, y compris le goodwill, a été relativement constant historiquement, généralement dans la fourchette basse à moyenne. Nous nous attendons à ce que le ROIC s'établisse autour d'un niveau moyen dans notre scénario futur de milieu de cycle.

Le ROIC de Capgemini est considérablement alourdi par le goodwill de deux acquisitions majeures : Igate en 2015 et Altran en 2020. Hors goodwill, le ROIC de Capgemini se situe généralement autour de 35 %-40 %, ce qui n'est pas trop éloigné d'Accenture à maturité étendue et bien supérieur à Cognizant Technology Services à maturité étroite sur une base ex-goodwill similaire.

Nous pensons qu'il est approprié d'inclure la survaleur dans le secteur des services informatiques en raison de la nature acquisitive des principaux acteurs du secteur. Cependant, ces acquisitions sont généralement des acquisitions de type "bolt-ons", y compris pour Capgemini.

Étant donné que la plupart des écarts d'acquisition de Capgemini sont plutôt de nature ponctuelle, le ROIC incluant les écarts d'acquisition est une mesure conservatrice du profil de rendement de la société par rapport à ses pairs.

Risque et incertitude

Nous attribuons à Capgemini une note Morningstar d'incertitude moyenne, ce qui est cohérent avec la majorité de notre couverture des services informatiques. Bien que les services informatiques soient un secteur cyclique, les marges ont historiquement affiché une faible volatilité avec une tendance à la hausse au fil du temps.

En outre, nous pensons que le secteur est devenu plus résilient ces dernières années, étant donné que la croissance structurelle de la demande de services de transformation numérique signifie que les clients n'ont pas tendance à réduire leurs budgets informatiques de manière significative, même en cas de ralentissement économique.

Notre note d'incertitude tient compte de la complexité croissante de l'informatique d'entreprise et des risques de prendre du retard dans ces capacités, ainsi que du risque de perception qui pourrait entraîner une méfiance à l'égard des offres de l'entreprise, provoquée par un événement compromettant la sécurité, ce qui n'est pas rare dans le secteur. Cependant, nous ne prévoyons pas de problèmes environnementaux, sociaux ou de gouvernance importants à l'horizon.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Capgemini SE183,65 EUR-0,05Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.