Résultats de LVMH : Poursuite d'une croissance solide et pression sur les marges

Résultats solides pour 2023, légèrement supérieurs à nos estimations. Les actions sont bien valorisées.

Jelena Sokolova 05.02.2024
Facebook Twitter LinkedIn

LV

Crédit photo : AP

LVMH a publié des résultats annuels légèrement supérieurs à nos estimations.

Le chiffre d'affaires de l'année est en hausse de 9% et de 13% en organique, avec une croissance organique de 10% au quatrième trimestre.

Le résultat opérationnel courant est en hausse de 8% avec une légère pression sur les marges, notamment grâce à la surperformance de la distribution sélective à plus faible marge par rapport aux autres segments et à une légère pression sur les marges dans le secteur de la mode et de la maroquinerie (M&M).

Le chiffre d'affaires de la division mode et maroquinerie a augmenté de 9% au quatrième trimestre, en ligne avec les tendances du troisième trimestre et dans le haut de la fourchette des pairs qui ont publié jusqu'à présent, et comme nous l'avions prévu (12% pour les maisons de joaillerie de Richemont).

Nous pensons que les marques les plus prestigieuses devraient mieux s'en sortir malgré un environnement industriel plus lent.

La division a été la deuxième meilleure du groupe pour l'ensemble de l'année, dépassée uniquement par la distribution sélective, qui a bénéficié d'une forte croissance de Sephora et d'une reprise de la vente au détail en voyage.

Les ventes de vins et spiritueux sont en baisse sur l'année (-4% en organique) et les montres et bijoux sont un peu moins performants (7% de croissance organique sur l'année et 3% sur le second semestre).

Le Japon est resté la région la plus forte avec une croissance organique du chiffre d'affaires de 20% au cours du quatrième trimestre et l'Asie, hors Japon, a enregistré une forte croissance de 15%, bénéficiant d'une base de comparaison facile, le quatrième trimestre 2022 ayant encore été affecté par les restrictions liées au coronavirus en Chine.

Les ventes en Asie, hors Japon, ont été négatives de 8%.

Les ventes dans les Amériques se sont accélérées pour atteindre 8 %, après une croissance à un chiffre au cours des deux trimestres précédents, tandis que les ventes en Europe se sont affaiblies pour atteindre 5 % (7 % au troisième trimestre).

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Lvmh Moet Hennessy Louis Vuitton SE735,40 EUR-0,16Rating

A propos de l'auteur

Jelena Sokolova  est analyste actions chez Morningstar.