L’action Vallourec bondit après le relèvement des objectifs

La société anticipe un résultat brut d’exploitation de plus de 1,19 milliard d’euros en 2023, qui l’aidera à se désendetter plus rapidement.

Jocelyn Jovène 02.02.2024
Facebook Twitter LinkedIn

VK

Crédit photo: Vallourec

Vallourec a relevé jeudi son objectif de résultat brut d'exploitation (RBE) pour 2023, après avoir enregistré une activité soutenue au quatrième trimestre.

Dans un communiqué diffusé jeudi soir après Bourse, le fabricant de tubes sans soudure pour l'industrie pétrolière table sur un RBE supérieur à 1,19 milliard d'euros sur l'ensemble de l'exercice écoulé, contre une prévision précédente de 1,075 milliard à 1,175 milliard d'euros.

Le RBE du quatrième trimestre 2023 devrait dépasser 275 millions d'euros, porté par l'augmentation des volumes vendus, tant en Amérique du Nord que dans la région Hémisphère Est, a précisé Vallourec dans un communiqué.

La génération de trésorerie globale devrait s'établir à plus de 560 millions d'euros pour l'ensemble de l'année, dont plus de 140 millions au quatrième trimestre. Elle comprend un produit de cession de 37 millions d'euros lié à la vente du site de Muelheim en Allemagne.

Le groupe prévoyait auparavant une génération de trésorerie positive, hors cessions d'actifs, au quatrième trimestre.

L’action prend près de 8% à la Bourse de Paris à 14,81 euros vendredi matin et affiche la meilleure performance de l’indice SBF120.

Ces annonces constituent une bonne surprise pour les investisseurs car elles indiquent que l’endettement du groupe décroit rapidement.

« Nous estimons que l'exécution opérationnelle et la mise en œuvre des plans de désendettement sont fondamentales pour notre thèse d’investissement centrée sur le redressement » de l’entreprise, indiquent les analystes de la banque Jefferies dans une note en date du 1er février.

« L’exercice 2023 aura été celui de la transformation profonde de son set up industriel avec la fermeture de 2 usines en Allemagne ainsi que d’unités de finition en Europe », estime Oddo BHF, ajoutant: « Vallourec a été porté par un environnement prix porteur du côté des US en début d’année et une accélération de la région Hémisphère Nord par la suite. Cette transformation s’est accompagnée d’une forte accélération du désendettement. »

La dette nette de Vallourec devrait se situer à moins de 580 millions d'euros au 31 décembre 2023, contre 1,13 milliard d'euros un an plus tôt.

« Nous sommes en bonne voie pour atteindre une dette nette zéro en 2025 au plus tard », indique le groupe dans son communiqué.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Vallourec SA14,48 EUR-3,88

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.