BNP Paribas : « accident industriel »

Des résultats inférieurs aux attentes et l’abaissement des objectifs 2025 déçoivent fortement les investisseurs. Le titre flanche en Bourse.

Jocelyn Jovène 01.02.2024
Facebook Twitter LinkedIn

bnp

Crédit photo : AP

BNP Paribas a publié jeudi des résultats trimestriels et annuels qui ont déçu les attentes des investisseurs, provoquant la plus forte chute du titre depuis mars 2023, lors de la crise des banques régionales américaines.

A 11h, l’action cédait 9% à 56,97€, pesant sur l’indice CAC 40 qui reculait de 0,9%.

« Nous pensions que cette séance de résultats trimestriels serait très désordonnée pour BNP Paribas. Ce fut pire - désordonnée et fondamentalement faible », écrit Jacques-Henri Gaulard, analyste chez Kepler Cheuvreux dans une note publiée suite à cette publication jeudi matin.

Au cours du quatrième trimestre 2023, le produit net bancaire (PNB) a progressé de 2% à 6,4 milliards d’euros, mais les frais de gestion ont augmenté plus vite (+4,2%), tandis que le coût du risque est en hausse « en raison notamment des dotations sur des portefeuilles de créances destinés à être cédés », indique la banque dans son communiqué.

Le bénéfice avant impôts s’étabit à 1,4 milliard d’euros, en baisse de 15% sur un an.

Ces chiffres déçoivent les analystes.

Le profit avant impôts sous-jacent est « 9% sous le consensus » indique UBS. Le PNB est 4% sous les attentes du marché et les coûts sont 1% au-dessus. Seul le ratio de fonds propres prudentiels (CET1) est en ligne avec les attentes à 13,2%.

L’autre déception concerne la révisions des objectifs de rentabilité des fonds propres pour 2025, réduite de « plus de 12% » à (11,5%-12%) et 12% à partir de 2026.

« Les quatrièmes trimestres saisonnièrement lents ne sont pas toujours un guide utile pour les perspectives, en particulier pour les revenus des marchés », indique UBS. La banque ajoute : « Mais les grandes banques diversifiées qui visent une croissance modeste doivent produire la stabilité / l'élan du chiffre d'affaires prévu pour susciter un nouvel intérêt : une diminution du risque de baisse des taux n'est pas suffisante, à notre avis, pour entraîner un re-rating. »

« Les perspectives de rentabilité à 2025 ont été revues à la baisse, l'impact positif de la hausse des taux d'intérêt sur la marge nette d’intérêt (censé être de 2,0 milliards d'euros) a été réduit de moitié, et il n'y a pas de rachat d'actions supplémentaire annoncé au-delà du ratio de distribution de 60 % déjà annoncé. Un véritable accident industriel pour BNP Paribas, le premier depuis le quatrième trimestre 2008. Ce ne sera pas un bon jour pour le cours de Bourse » abonde Kepler.

Sur l'année 2023, BNP Paribas a réalisé un produit net bancaire (BNP) ajusté en hausse de 3,3%, à 46,93 milliards d'euros, un coût du risque de moins de 40 points de base et un résultat net distribuable en progression de 10,2%, à 11,23 milliards d'euros, hors impact négatif des événements extraordinaires notamment liés au changement de modalités des opérations de refinancement à long terme (TLTRO) de la Banque centrale européenne et aux coûts des litiges en Pologne.

BNP Paribas a confirmé un taux de redistribution de 60% pour l'exercice 2023.

Le groupe propose ainsi de verser un dividende de 4,60 euros au titre de l'exercice 2023, en progression de 18% par rapport à l'exercice précédent.

La rémunération des actionnaires sera complétée par un programme de rachat d'actions de 1,05 milliard d'euros cette année.

Le groupe indique qu’il disposait de 7 milliards d'euros de capital additionnel après la vente de Bank of the West.

Trois milliards d'euros ont été utilisés, dont un tiers en croissance organique, notamment sur la banque de financement, et deux tiers dans des partenariats et acquisitions ciblées.

 

© Morningstar, 2024 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
BNP Paribas Act. Cat.A58,41 EUR-2,65Rating

A propos de l'auteur

Jocelyn Jovène

Jocelyn Jovène  est analyste financier senior et rédacteur en chef de Morningstar France.