Amazon : stabilisation d'AWS, renforcement des marges

Nous relevons notre estimation de juste valeur.

Dan Romanoff 04.08.2023
Facebook Twitter LinkedIn

amzn

Crédit photo: AP

 

Amazon (« Wide Moat ») a annoncé de solides résultats au deuxième trimestre et fourni des prévisions meilleures que prévu pour le troisième trimestre.

 

Le commerce électronique et la publicité ont été à l'origine de la majeure partie de la hausse, mais les revenus d'Amazon Web Services se sont stabilisés et ont obtenu de meilleurs résultats que prévu avec des perspectives plus optimistes.

 

Les améliorations opérationnelles se poursuivent à un rythme soutenu et ont propulsé l'entreprise à sa plus forte marge d'exploitation au cours des deux dernières années.

 

Nous envisageons toujours une croissance saine à long terme tirée par la prolifération du commerce électronique, AWS et la publicité et pensons que le plus gros problème à court terme est la santé du consommateur plutôt que les dépenses des entreprises dans le cloud.

 

Après avoir augmenté nos hypothèses de croissance et de rentabilité en fonction des résultats et des prévisions, nous augmentons notre estimation de la juste valeur à 150 dollars ($) par action contre 137 $ et prévoyons une légère hausse pour le titre.

 

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a augmenté de 11 % d'une année sur l'autre, à la fois en termes publiés et en devises constantes, pour atteindre 134,4 milliards de dollars, contre 133 milliards de dollars dans la fourchette haute des prévisions.

 

Les deux segments les plus critiques, AWS et la publicité, ont augmenté de 12 % et 22 %, comme indiqué sur la période de l'année précédente.

 

La croissance d'Amazon dans cette catégorie continue de dépasser celle de ses grands pairs sur Internet.

 

Par rapport à notre modèle, les magasins en ligne, les services de vendeurs tiers et la publicité ont généré la grande majorité des hausses.

 

Les magasins physiques étaient en ligne tandis que tous les autres segments étaient légèrement en avance.

 

Du point de vue des ventes au détail (d'une année sur l'autre, comme indiqué), les revenus des magasins en ligne ont augmenté de 4 %, les magasins physiques de 6 %, les services de vendeurs tiers de 18 % et les services d'abonnement de 14 %. La croissance des unités payées s'est légèrement accélérée pour atteindre 9 % d'une année sur l'autre.

 

Le bénéfice d'exploitation s'est établi à 7,7 milliards de dollars, contre un objectif supérieur de 5,5 milliards de dollars, ce qui s'est traduit par une marge d'exploitation de 5,7 %, contre 2,7 % il y a un an.

 

Les marges nord-américaines et AWS ont augmenté séquentiellement, tandis que l'international a continué à réduire ses pertes.

 

AWS était notre plus grande préoccupation depuis le dernier trimestre, et nous avons été ravis d'apprendre une stabilisation au cours du trimestre et jusqu'en juillet, alors que les efforts d'optimisation s'atténuent et que de nouvelles charges de travail s'installent.

 

Ceci est cohérent avec les commentaires de Microsoft (« Wide Moat ») concernant les performances récentes d'Azure. La direction reste optimiste sur AWS et continue d'investir massivement dans le segment.

 

Nous continuons de croire que la migration vers le cloud public est une énorme opportunité et reste aux premiers stades de l'évolution, AWS en étant le leader incontesté.

 

Nous pensons que la société est entrée dans une deuxième phase d'amélioration des marges après l'expansion massive pendant le COVID-19 et les problèmes qui en ont résulté à mesure que les blocages se sont atténués.

 

Aujourd'hui, l'entreprise est passée à un modèle d'exécution régional, ce qui a permis d'accélérer les délais de livraison et de réduire les coûts.

 

Amazon continue de progresser sur les marges sur divers fronts, et nous prévoyons que cela inclut des améliorations de la productivité du réseau d'exécution et du transport, mais également dans l'ensemble de l'entreprise.

 

Compte tenu de l'incertitude macroéconomique, nous pensons qu'Amazon a fourni des perspectives confiantes.

 

Les perspectives d'Amazon pour le troisième trimestre incluent des revenus de 138 à 143 milliards de dollars et un bénéfice d'exploitation de 5,5 à 8,5 milliards de dollars.

 

Les prévisions supposent un bénéfice de 120 points de base de l'impact des devises, ce qui représente une évolution positive par rapport aux fortes pressions de l'année dernière.

 

Nous voyons une voie vers une amélioration continue des marges au fil du temps, même si les conditions macroéconomiques incertaines pèsent à court terme.

 

 

© Morningstar, 2023 - L'information contenue dans ce document est à vocation pédagogique et fournie à titre d'information UNIQUEMENT. Il n'a pas vocation et ne devrait pas être considéré comme une invitation ou un encouragement à acheter ou vendre les titres cités. Tout commentaire relève de l'opinion de son auteur et ne devrait pas être considéré comme une recommandation personnalisée. L'information de ce document ne devrait pas être l'unique source conduisant à prendre une décision d'investissement. Veillez à contacter un conseiller financier ou un professionnel de la finance avant de prendre toute décision d'investissement.

Facebook Twitter LinkedIn

Valeurs citées dans l'article

NomValeurVariation (%)Notation Morningstar
Alphabet Inc Class A182,10 USD2,50Rating
Amazon.com Inc183,95 USD0,45Rating
Apple Inc224,87 USD0,25Rating
Meta Platforms Inc Class A487,69 USD2,29Rating
Microsoft Corp443,21 USD1,40Rating

A propos de l'auteur

Dan Romanoff  est analyste actions chez Morningstar.